1. Accueil
  2. Actu
  3. Justice et faits divers
  4. Les infos de 18h - Affaire Sophie Le Tan : les difficiles premières heures du procès de Jean-Marc Reiser
2 min de lecture

Les infos de 18h - Affaire Sophie Le Tan : les difficiles premières heures du procès de Jean-Marc Reiser

Le procès de Jean-Marc Reiser pour le meurtre de l'étudiante de 20 ans en 2018 s'est ouvert lundi 27 juin devant les assises du Bas-Rhin.

Jean-Marc Reiser au premier jour de son procès pour le meurtre de Sophie Le Tan, le 27 juin à Strasbourg.
Jean-Marc Reiser au premier jour de son procès pour le meurtre de Sophie Le Tan, le 27 juin à Strasbourg.
Crédit : Benoit PEYRUCQ / AFP
Le journal RTL de 18h du 27 juin 2022
00:14:03
Affaire Sophie Le Tan : les difficiles premières heures du procès de l'assassin présumé
00:14:03
Yannick Olland - édité par Florine Boukhelifa

Des dénégations et un malaise. Lundi 27 juin, la première journée du procès de Jean-Marc Reiser, accusé d'avoir tué Sophie Le Tan il y a quatre ans à Strasbourg, s'est avérée éprouvante, voire insoutenable pour la mère de l'étudiante. Prise d'un malaise dès le début de l'audience, elle a dû être évacuée par des secouristes.

Juste en face de la mère de famille, dans le box des accusés, la silhouette massive de Jean-Marc Reiser. L'homme, plus grand que les policiers qui l'escortent, a gardé les yeux baissé pendant le récit des faits. Certaines scènes sont difficilement supportables : l'évocation du démembrement du corps de Sophie dans la salle de bain de l'accusé a par exemple été suivie d'un terrible silence.

Interrogé par le président, Jean-Marc Reiser a maintenu sa version, reconnaissant avoir porté des coups mortels mais niant l'intention de commettre un homicide et la préméditation. Deux points sur lesquels il a lourdement insisté.

Appelés à la barre, les témoins ont rappelé le parcours de l'accusé, de son enfance solitaire à son séjour en hôpital psychiatrique à l'adolescence, en passant par son père alcoolique et violent. Jean-Marc Reiser les a écoutés, les yeux dans le vide.

À lire aussi

Son ancienne visiteuse de prison, convaincue qu'il reste une part d'humanité en lui, a quant à elle raconté leurs discussions sur la philosophie, la méditation ou encore les spiritualités orientales. "C'est comme s'il y avait deux personnes en lui : l'une cultivée, intelligente et calme et l'autre habitée par des démons", a-t-elle également déclaré.

À écouter également dans ce journal

Fait divers - Un jeune homme de 15 ans a été abattu dimanche 26 juin dans un quartier sensible d'Arles, dans Bouches-du-Rhône, connu pour son trafic de stupéfiants.

Justice - "J'ai fait des erreurs, mais je ne suis pas un assassin, je ne suis pas un tueur", a déclaré Salah Abdeslam lundi 27 juin, au dernier jour du procès des attentats du 13 novembre.
International - Un missile russe a frappé lundi 27 juin un centre commercial "très fréquenté" dans le centre de l'Ukraine, faisant un nombre indéterminé de victimes.

La rédaction vous recommande
À écouter aussi

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/