2 min de lecture Mayenne

Les infos de 12h30 - Mayenne : un couple de retraités gagne son combat contre RTE

Daniel Roulette et son épouse avaient porté plainte contre RTE il y a 5 ans à cause d'une ligne à haute tension installée à côté de leur domicile.

journal switch Le journal RTL La rédaction de RTL iTunes RSS
>
Mayenne : un couple de retraités gagne son combat contre RTE Crédit Image : BORIS HORVAT / AFP | Crédit Média : RTL | Date :
La page de l'émission
245 _TASSART
Bénédicte Tassart
et Frédéric Veille

Un couple de retraités du sud de la Manche a remporté un bras de fer contre RTE, la filiale d'EDF. Il y a 5 ans, Daniel Roulette et son épouse avaient porté plainte pour préjudice visuel et perte patrimoniale. Il faut dire qu'à 170 mètres de leur maison, avait été installée une ligne à très haute tension de 400.000 volts. Mais voilà RTE n'avait pas compensé la perte de valeur de leur logement.

Pour le couple, impossible de rester dans une maison avec un pilonne à moins de 200 mètres, ils ont donc été contraints de brader leur maison à 60.000 euros, loin des 180.000 euros estimés par une commission à l'époque. Un prix de vente loin des indemnisations prévues par RTE. Voilà pourquoi le couple avait porté l'affaire en justice qui vient de leur donner raison 5 ans plus tard.

"Enfin oui, mais néanmoins c'était stressant parce que la pression de RTE est grande", explique Daniel Roulette. "Tout était bon pour dissuader de poursuivre en justice. Je me suis obstiné et voilà le résultat. Moi j'ai demandé une solution amiable et ils n'ont jamais voulu", ajoute le retraité qui a finalement eu gain de cause.

À écouter également dans ce journal

Pas-de-Calais - Ce mardi 4 août, aux environs de 4h20 du matin, un homme de 54 ans a été tué, percuté par un poids-lourd, devant son fils de 18 ans, à Harnes (Pas-de-Calais). À l'arrivée des secours, ceux-ci n'ont pu que constater le décès de la victime, en arrêt cardio-respiratoire.

Coronavirus - Le Conseil scientifique a tenu à avertir les citoyens sur "l'équilibre fragile" de la France. Selon l'institution, il est toujours "hautement probable qu'une seconde vague épidémique soit observée à l'automne ou l'hiver".

À lire aussi
Une enquête a été ouverte et l'adolescent pourrait prochainement être auditionné par le juge des mineurs. faits divers
Laval : arrêté, un adolescent préfère rester en cellule que de rentrer avec sa mère

Aides à domicile - Emmanuel Macron a commencé mardi à Toulon ses rencontres consacrées à l'aide à domicile des personnes âgées ou handicapées, à l'issue desquelles il devrait annoncer des mesures

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Mayenne EDF Justice
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants