1. Accueil
  2. Actu
  3. Justice et faits divers
  4. Les infos de 12h30 - Le procès Valérie Bacot suspendu en raison d'un malaise de la prévenue
2 min de lecture

Les infos de 12h30 - Le procès Valérie Bacot suspendu en raison d'un malaise de la prévenue

L'audience de ce vendredi 25 juin dans le procès Valérie Bacot a dû être suspendue ce matin aux Assises de Saone et Loire, Valérie Bacot, qui comparaît pour avoir tué son ex beau-père, qui l'a notamment violée et violentée, s'est effondrée juste après le réquisitoire de l'avocat général, qui proposait de lui rendre sa liberté.

Valérie Bacot arrivant au procès en compagnie de ses enfants le 21 juin 2021.
Valérie Bacot arrivant au procès en compagnie de ses enfants le 21 juin 2021.
Crédit : JEFF PACHOUD / AFP
RTL Midi du 25 juin 2021
27:25
RTL Midi du 25 juin 2021
27:25
Frédéric Perruche - édité par Romain Giraud

C'est avec beaucoup d'humanité, après avoir rappelé le contexte de violences conjugales, de prostitution imposée et de viols pendant 20 ans, qu'Eric Jallet, l'avocat général, s'est interrogé sur la juste peine à infliger à l'accusée. Coupable d'un crime mais assorti de multiples circonstances atténuantes. Elle a tué pour protéger sa fille Carline, 14 ans à l'époque des faits, que Daniel Polette envisageait de prostituer avec sa mère. 

Dans ces conditions très particulières, Valérie Bacot doit-elle retourner en prison ? Non a répondu l'avocat général qui a requis 5 ans de détention et 4 avec sursis, autrement dit, la liberté et la promesse d'une renaissance qui a provoqué son malaise selon son avocate Nathalie Tomasini :" c'est un choc qui a été terrible pour elle car Valérie pendait qu'elle méritait une peine, elle était totalement prête à retourner en détention aujourd'hui, elle avait ses affaires. Elle a eu un éblouissement, une crise d'angoisse."

Le SAMU est intervenu, Valérie Bacot va mieux et a retrouvé ses esprits. Elle se repose à l'intérieur du tribunal. L'audience, quant à elle, reprendra vers 13h avec les plaidoiries de ses avocates. 

À écouter également dans votre journal

Justice - Pas de poursuites contre Patrick Poivre d'Arvor. L'enquête qui avait été ouverte pour viols et agressions sexuelles vient d'être classée sans suites par le parquet de Nanterre, les 8 plaintes étant sous le coup de la prescription. 

À lire aussi

Politique - Deux jours avant le second tour des élections régionales et départementales, chaque camp lance ces dernières forces dans la bataille. Nicolas Sarkozy s'est notamment rendu dans la région PACA pour soutenir le candidat LR Renaud Muselier.

Santé - Coronavirus - Afin d'inciter les personnes les plus réfractaires à se faire vacciner, et ainsi lutter notamment contre le variant Delta, l'académie nationale de médecine propose de ne plus rembourser certains tests PCR et antigéniques. 

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/