1 min de lecture Gilets jaunes

Les actualités de 7h30 - Une infirmière soupçonnée d'avoir participé à l'incendie d'un local de Vinci

Après l'incendie d'un bâtiment Vinci, déclenché au mois de décembre par des "gilets jaunes", 35 personnes ont été interpellées. Parmi elles, une infirmière, la nièce de Marie, qui se confie à RTL.

Générique 1 Le journal RTL La rédaction de RTL
>
Les actualités de 7h30 - Une infirmière soupçonnée d'avoir participé à l'incendie d'un local de Vinc Crédit Image : Pascal GUYOT / AFP | Crédit Média : RTL | Date :
La page de l'émission
Générique 1
Yann Bouchery et Leia Hoarau

C'est l'incompréhension pour Marie. Sa nièce a été mise en examen et placée en détention, soupçonnée d'avoir participé à l'incendie d'un bâtiment de Vinci, au mois de décembre. Cette dégradation qui a eu lieu au péage de Bessan sur l'autoroute A9 dans l'Hérault, l'un des bastions des "gilets jaunes" dans la région. Marie trouve la sanction provisoire disproportionnée.

"C'est sûr que ce n'est pas bien, mais bon c'est une peine un peu lourde (...) Ce n'est pas contre la police, ni contre les gendarmes. Elle se bat pour les gens. Bien sûr qu'il faut qu'elle soit sanctionnée, mais pas de cette façon".

Marie précise d'ailleurs qu'en tant qu'infirmière et mère de famille, sa nièce "n'a jamais eu de souci. C'est quelqu'un qui fait du bien à la société, qui soigne les gens, qui s'occupe des personnes âgées, qui fait du social. Donc je ne comprends pas".

À lire aussi
Qu'est-ce que le RIC, la demande qui monte chez les "gilets jaunes" bouches-du-rhône
"Gilets jaunes" : trois manifestants font Arles-Paris à pied pour demander le RIC

Au total, 35 personnes ont été interpellées pour cet incendie.

À écouter également dans ce journal

"Gilets jaunes" - Les manifestants ne doivent attendre aucune clémence du gouvernement. Ce message a été réitéré par Christophe Castaner à la veille de la 9e journée de mobilisation, dont les autorités redoutent le caractère encore plus radical que les précédentes.

Japon - L'avenir de Carlos Ghosn apparaît de plus en plus sombre. L'initiateur de l'alliance Renault-Nissan a fait l'objet de deux nouvelles inculpations par la justice japonaise, et son traitement au quotidien se révèle des plus sévères.

États-Unis - La paralysie d'une partie des administrations fédérales est entrée dans son  22e jour. Il s'agit désormais du "shutdown" le plus long de l'histoire du pays.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Gilets jaunes Faits divers Incendie
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7796204878
Les actualités de 7h30 - Une infirmière soupçonnée d'avoir participé à l'incendie d'un local de Vinci
Les actualités de 7h30 - Une infirmière soupçonnée d'avoir participé à l'incendie d'un local de Vinci
Après l'incendie d'un bâtiment Vinci, déclenché au mois de décembre par des "gilets jaunes", 35 personnes ont été interpellées. Parmi elles, une infirmière, la nièce de Marie, qui se confie à RTL.
https://www.rtl.fr/actu/justice-faits-divers/les-actualites-de-7h30-une-infirmiere-soupconnee-d-avoir-participe-a-l-incendie-d-un-local-de-vinci-7796204878
2019-01-12 08:16:58
https://cdn-media.rtl.fr/cache/32iltCZOEteDrVW4nnM1Dg/330v220-2/online/image/2018/1219/7795979539_un-batiment-de-la-societe-vinci-incendie-a-bessan-dans-l-herault-le-19-decembre-2018.jpg