1. Accueil
  2. Actu
  3. Justice et faits divers
  4. Les actualités de 6h30 - Affaire Tapie : 460 millions d'euros dépensés par l'État
1 min de lecture

Les actualités de 6h30 - Affaire Tapie : 460 millions d'euros dépensés par l'État

L'État aurait déboursé pas moins de 460 millions d'euros depuis le début du litige entre Bernard Tapie et le Crédit Lyonnais en 1995, révèle "Le Canard Enchaîné" ce mercredi 3 avril.

Bernard Tapie avec ses avocats le 21 mars 2019
Bernard Tapie avec ses avocats le 21 mars 2019
Crédit : KENZO TRIBOUILLARD / AFP
Les actualités de 6h30 - Affaire Tapie : 460 millions d'euros dépensés par l'État
07:24
Les actualités de 6h30 - Affaire Tapie : 460 millions d'euros dépensés par l'État
07:25
Jérôme Florin
Jérôme Florin
Animateur

Vingt-cinq ans après la vente de l'équipementier sportif Adidas, au cœur du litige entre Bernard Tapie et la banque Crédit Lyonnais qui avait servi d'intermédiaire pour cette transaction, le Canard Enchaîné dévoile que cette affaire a coûté très cher au contribuable, près d'un demi milliard d'euros. Ce chiffre énorme se trouve en fait dans des rapports de la Cour des comptes, qui avaient été gardés secrets.

L'État a déboursé pas moins de 460 millions d'euros depuis le début du litige entre les deux partis en 1995. Les rapports de la Cour des comptes révèlent deux postes de dépense distincts : 20 millions d'euros pour les honoraires des avocats des pouvoirs publics et puis 440 millions d'euros pour l'armada de juristes mandatés par l'État pour conseiller le Crédit Lyonnais, qui était encore une banque publique à l'époque. 

Ces sommes astronomiques ont été dépensées aux frais du contribuable et avaient donc pourtant été gardées secrètes jusqu'à présent. Pour rappel, les procureurs ont requis 5 ans de prison ferme contre Bernard Tapie. Ses avocats plaideront ce jeudi 4 avril. 

À écouter également dans ce journal

International - Scènes de liesse cette nuit à Alger où Abdelaziz Bouteflika s'est résolu à quitter le pouvoir. Les chaines de télévision ont montré des images du vieux dirigeant en train de remettre sa lettre de démission au président du conseil constitutionnel.

À lire aussi

Tendances - Bruno Le Maire réaffirme son objectif d'aller plus loin dans les baisses d'impôts, surtout concernant les classes moyennes. "L'entrée dans l'impôt sur le revenu est brutale et peut décourager les Français de reprendre un travail".

Sports - Bruno Genesio est sur la sellette après la défaite de l'Olympique Lyonnais face à Rennes (3-2), en demi-finale de la Coupe de France. Le président du club Jean-Michel Aulas prendra une décision en fin de saison concernant la prolongation, ou non, de son entraîneur.

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/