1. Accueil
  2. Actu
  3. Justice et faits divers
  4. Arbitrage : Bernard Tapie explique sur RTL "vouloir rétablir un certain nombre de vérités"
1 min de lecture

Arbitrage : Bernard Tapie explique sur RTL "vouloir rétablir un certain nombre de vérités"

DOCUMENT RTL - Plus de dix ans après l'arbitrage qui lui avait accordé 403 millions d'euros pour solder son litige avec le Crédit Lyonnais, l'homme d'affaires et cinq autres prévenus sont jugés devant le tribunal correctionnel de Paris.

Bernard Tapie, lors d'une conférence à Liège en septembre 2018
Bernard Tapie, lors d'une conférence à Liège en septembre 2018
Crédit : Emmanuel DUNAND / AFP
Au début de son procès, Bernard Tapie se confie sur RTL
04:15
Jean-Alphonse Richard - édité par Claire Gaveau

À 76 ans, Bernard Tapie a connu plusieurs vies, la gloire, le pouvoir, l'échec et la ruine. Affaibli par un double cancer, le sulfureux homme d'affaires s'apprête pourtant à affronter de nouveaux les juges.

Plus de dix ans après l'arbitrage qui lui avait accordé 403 millions d'euros pour solder son litige avec le Crédit Lyonnais, l'homme d'affaires est jugé, à partir de ce lundi 11 mars, devant le tribunal correctionnel de Paris. Il est notamment accusé "d'escroquerie" et de "détournement de fonds". "Je suis dans l'état d'esprit de quelqu'un qui va enfin rétablir un certain nombre de vérités. Ce n'est pas le plus beau jour de ma vie, mais c'est un jour indispensable", assure-t-il au micro de RTL.

Il poursuit : "On va apporter toutes les pièces qui étaient dans le dossier et que l’instruction n’a pas souhaité sortir. On va tout mettre sur la table. Et la justice décidera (...) J’ai plein de défauts, on n’a pas fait que des choses bien, mais atteindre mon honneur sur ce point-là, ça me dégoûte car j’ai toujours été allergique à ça". 

J’aurai avec moi ce qu’il faut pour parer au plus pressé

Bernard Tapie

Mais cette bataille judiciaire, Bernard Tapie va devoir la mener de front avec celle contre la maladie alors que l'ancien président de l'Olympique de Marseille souffre d'un cancer au pancréas. Il a d'ailleurs décidé de stopper son traitement médical le temps du procès. "Objectivement, c’était incompatible avec une présence tous les jours, pendant quatre semaines, explique-t-il. J’aurai avec moi ce qu’il faut pour parer au plus pressé". 

À lire aussi

La verve toujours intact mais le corps fatigué, Bernard Tapie, "toujours optimiste",  entend bien mener et gagner son "dernier combat de ce genre là". "Je ne fais plus rien qui soit de nature à m'entraîner là-dedans", conclut-il. 

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/