2 min de lecture Le journal

Le journal de 7h : des voitures personnelles de policiers ont été brûlées dans l’Oise et l’Aisne

REPLAY - L’inquiétude grandit chez les fonctionnaires. Les chefs de service appellent à la plus grande prudence.

monde-rouge-245x300 Le journal RTL La rédaction de RTL iTunes RSS
>
Le journal de 7h : des voitures personnelles de policiers ont été brûlées dans l'Oise et l'Aisne Crédit Image : Thomas SAMSON / AFP | Durée : | Date : La page de l'émission
Une ado virée après avoir critiqué son futur employeur sur Twitter
Charlotte Arrigoni
et La rédaction numérique de RTL

Les policiers de l’Oise et de l’Aisne sont inquiets. En à peine quatre jours, cinq voitures personnelles ont été brûlées. Les véhicules ne comportaient pas de sigle, ce qui laisse penser que les fonctionnaires ont été visés et suivis jusqu’à leur domicile. À ce stade, aucun lien n'est établi entre les cinq affaires, qui ont eu lieu dans quatre villes différentes. Le patron des policiers de l'Oise appelle ses troupes, notamment tous les chefs de service, à la plus grande prudence dans une lettre que RTL a pu se procurer.

"Les incendies volontaires récemment perpétrés contre les véhicules personnels de fonctionnaires de police domiciliés dans l’Oise laissent clairement penser que la qualité de policiers des propriétaires était visée", écrit le directeur de la sécurité publique du département. Il rappelle à ses agents d'être particulièrement prudents, "notamment lors de leurs trajets domicile-travail". Il appelle "à la plus grande discrétion quant aux fonctions de policiers, notamment sur les réseaux sociaux", alors que le contexte est tendu avec l’affaire Théo.

À écouter également dans ce journal

- Des explosions en série ont été entendues pendant plus d'une heure après l'incendie d'un centre de stockage de gaz dans une zone isolée de Jonquières (Vaucluse) dans la soirée du 17 février, sans faire de victime.

- François Fillon a été accueilli par un concert de casseroles à l’occasion de son meeting à Tourcoing. L’ex-Premier ministre garde la tête haute et promet d'aller "jusqu'à la victoire" dans une interview au Figaro. En cas de mise en examen dans l’affaire des emplois présumés fictifs, il ne compte finalement pas se retirer.

À lire aussi
Un masque anti-coronavirus (illustration) confinement
Les infos de 7h30 - Coronavirus : Ingrid, contaminée et traquée par ses voisins

- Marine Le Pen, elle aussi, a été accueillie par des opposants dans le Jura. La candidate du FN a notamment tenu à démentir les accusations d'emplois fictifs, qui visent son garde du corps au Parlement européen.

- Quatre jours avant le choc contre Manchester City en Ligue des champions, l’AS Monaco a concédé le match nul (1-1) à Bastia vendredi soir en Ligue 1. Le PSG, qui reçoit Toulouse dimanche, peut revenir à un point des Monégasques en cas de victoire.
- À Lille, l’ombre de Marcelo Bielsa plane au-dessus du Losc. L’entraîneur argentin a donné son accord cette semaine pour entraîner le club nordiste la saison prochaine, et ça fait jaser.

L'équipe de l'émission vous recommande
Lire la suite
Le journal Faits divers Police
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants