2 min de lecture Syrie

Le jihadiste français Jean-Michel Clain a été tué en Syrie, confirme sa femme

Deux jours après la mort de son frère Fabien, Jean-Michel Clain a lui aussi été tué dans une frappe de la coalition en Syrie, a confirmé sa femme.

Un bombardement le 2 mars 2019 à Baghouz, dans l'est de la Syrie
Un bombardement le 2 mars 2019 à Baghouz, dans l'est de la Syrie Crédit : Delil Souleiman / AFP
Eleanor Douet
Eléanor Douet
et AFP

Les frères Clain, voix des attentats du 13 novembre 2015 sont morts. Le jihadiste français Jean-Michel Clain a été tué en Syrie en février, deux jours après la mort de son frère Fabien dans une frappe de la coalition, a annoncé mardi 5 mars sa femme à l'AFP, Dorothée Maquere.

"Le drone a tué mon beau-frère, et l'obus de mortier a tué mon mari", a-t-elle déclaré, alors qu'elle se trouve dans une zone de rassemblement des forces antijihadistes près du village de Baghouz, aux confins orientaux de la Syrie.

Dorothée Maquere venait de quitter avec des centaines de personnes Baghouz, dernier réduit du groupe État islamique (EI) en Syrie et cible d'une offensive des Forces démocratiques syriennes (FDS) soutenue par une coalition multinationale dirigée par les États-Unis.

Les voix des attentats de novembre 2015

La mort de Fabien Clain, dans une frappe de la coalition emmenée par Washington, avait été annoncée le 21 février par des sources à Paris, avant que la coalition ne confirme son décès quelques jours plus tard. Jean-Michel avait été gravement blessé dans cette frappe, mais il avait survécu, selon son épouse. "Le drone a ciblé juste mon beau-frère", a-t-elle souligné.

À lire aussi
Des jihadistes de l'État islamique, le 17 mars 2014. (illustration) jihadisme
Deux jihadistes toulousains partis combattre en Syrie voient leurs peines réduites

Originaire de Toulouse (sud-ouest de la France) et converti à l'islam dans les années 1990, Fabien Clain, 41 ans, avait été identifié par les enquêteurs français comme celui qui avait enregistré le message audio revendiquant les attentats du 13 novembre 2015, qui ont fait 130 morts et des centaines de blessés.

Son frère Jean-Michel, 38 ans, a lui été identifié comme le psalmodieur des Anashid - chants religieux - entendus dans l'enregistrement. 

Hayat Boumedienne serait également morte

Interrogée sur la présence d'autres Français dans le réduit de l'EI, l'épouse du jihadiste s'est montrée dubitative. "Il y en a d'autres peut-être mais il n'y en a plus beaucoup en tout cas".

Elle a également laissé entendre que Hayat Boumedienne, la compagne d'Amedy Coulibaly, l'auteur des attentats de Montrouge, près de Paris, et de l'Hypercacher en janvier 2015, serait morte. "Elle a été tuée, je ne sais pas (quand) mais je sais que tout le monde a été tué", a-t-elle souligné.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Syrie Jihadistes Moyen-orient
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants