2 min de lecture Redoine Faïd

Le braqueur Redoine Faïd a été arrêté par la BRI à Creil dans l'Oise

Le braqueur en cavale a été interpellé par les forces de l'ordre, de même que six autres personnes, dans la nuit du mardi au mercredi 3 octobre.

>
Le braqueur Redoine Faïd a été arrêté par la BRI à Creil Crédit Image : GEOFFROY VAN DER HASSELT / AFP | Crédit Média : Olivier Boy | Durée : | Date :
Olivier Boy
Olivier Boy et AFP

Fin de cavale pour Redoine Faïd. Trois mois après sa spectaculaire évasion de la prison de Réau, l'homme le plus recherché de France a été interpellé par la Brigade de recherche et d'intervention (BRI) mercredi 3 octobre vers 4 heures du matin, dans sa ville d'origine de Creil dans l'Oise.


Des armes ont été retrouvées sur place par les hommes de la BRI. Il n'y a eu aucun blessé dans l'intervention. Redoine Faïd se trouve en garde à vue depuis 4 heures du matin.

Le braqueur a été arrêté avec six complices présumés dont son frère, Rachid Faïd, deux de ses neveux et une femme qui pourrait être sa logeuse. Trois ont été placés en garde à vue et quatre font l'objet d'une rétention de sûreté. 

Redoine Faïd, condamné à 25 ans de prison après un braquage raté en 2010 qui avait coûté la vie à une policière municipale, s'était évadé de la prison de Réau le 1er juillet dernier, et était depuis traqué par les forces de l'ordreSur Twitter, le désormais ex-ministre de l'Intérieur Gérard Collomb a dit son "admiration" des fonctionnaires de la police judiciaire, "leur pugnacité et leur détermination à faire respecter la loi de la République". Selon M6 Info, c'est la téléphonie du frère de Redoine Faïd qui aurait mené les enquêteurs jusqu'au fugitif.

Redoine Faïd lors de son interpellation, le mercredi 3 octobre 2018.
Redoine Faïd lors de son interpellation, le mercredi 3 octobre 2018. Crédit : DR

Trois mois de cavale

À lire aussi
Rédoine Faïd à son procès en 2018 justice
Redoine Faïd absent à l'ouverture de son procès

Le commando avait laissé des traces derrière lui depuis le début de la cavale. Le 10 juillet, les enquêtes avaient mis la main sur un sac contenant armes, cagoules et disqueuses au Nord de Paris, après avoir retrouvé un véhicule. Deux semaines plus tard, Redoine Faïd a échappé de peu aux forces de l'ordre après une course-poursuite qui s'est terminée dans le parking d'un centre commercial de Sarcelles.

Le 5 septembre dernier, des perquisition avaient été menées, notamment dans l'Oise, ciblant des proches du braqueur, mais aucune interpellation n'avait été effectuée. Sa précédente cavale, après une première évasion en 2013, avait duré six semaines.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Redoine Faïd Faits divers Police
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants