2 min de lecture Prisons

Le braqueur Redoine Faïd s'est une nouvelle fois évadé de prison

Avec la complicité de deux hommes, le braqueur multirécidiviste a pu s'échapper en hélicoptère de la prison de Réau (Seine-et-Marne), ce dimanche 1er juillet.

Marc-Olivier Fogiel L'Invité de RTL Soir Marc-Olivier Fogiel iTunes RSS
>
L'invité RTL du week-end du 01 juillet 2018 Crédit Image : GEOFFROY VAN DER HASSELT / AFP | Crédit Média : Bernard Poirette | Durée : | Date :
La page de l'émission
Thomas Prouteau et Léa Stassinet

La scène est digne d'un film d'action. Vers 11h20 ce dimanche 1er juillet, le braqueur le plus connu de France, Redoine Faïd, s'est évadé de la prison de Réau, en Seine-et-Marne, à bord d'un hélicoptère, selon des sources policières. L'homme, condamné en appel à 25 ans de prison en avril dernier s'était déjà évadé de la prison de Lille-Séquedin en 2013

En fin de matinée, l'engin s'est posé dans la cour d'honneur de la prison, qui contrairement à la cour de promenade, n'est pas protégée par des filets de sécurité. Deux complices lourdement armés ont alors fait irruption dans l'établissement et se sont engouffrés dans les couloirs jusqu'aux parloirs où se trouvait Redoine Faïd. 

Ils ont alors extrait le détenu sous la menace du feu, avant de repartir en hélicoptère. Les gardiens de l'établissement n'ont rien pu faire puisque leur syndicat rappelle qu'ils ne sont pas armés en milieu pénitentiaire. 

À lire aussi
Le centre pénitentiaire sud francilien à Réau, en Seine-et-Marne agression
Seine-et-Marne : une femme passée à tabac au parloir d'une prison

L'hélicoptère et une voiture retrouvés

L'hélicoptère a survolé l'Île-de-France avant d'être retrouvé quelques minutes plus tard à Gonesse, dans le Val-d'Oise, avec le pilote à son bord. Selon une source proche du dossier, celui-ci aurait été pris en otage par les complices de Redoine Faïd, et forcé d'atterrir dans la prison.

L'homme en cavale et ses deux complices auraient ensuite pris la fuite à bord d'une voiture, une Renault noire, avant de l'abandonner pour prendre la fuite à bord d'une camionnette de société blanche. Selon une source policière à RTL, ce premier véhicule a été retrouvé à Aulnay-sous-Bois, en Seine-Saint-Denis, alors que la camionnette blanche demeure introuvable à l'heure actuelle

Un vaste dispositif déployé

Un vaste dispositif de recherche a été déployé, a annoncé le ministère de l'Intérieur. Plus de 600 gendarmes sont mobilisés en Île-de-France et partout en France, deux hélicoptères sont également en action pour tenter de remontrer la trace du commando. La police de l'air et des frontières surveille les gares et les aéroport et un cellule de coordination nationale a été mise en place.

Police judiciaire et police municipale sont également mobilisées. Le Figaro évoque un dispositif mobilisant quelque "2.900 hommes". Il faut dire que Redouane Faïd est pris très au sérieux alors qu'il avait été jugé coupable d'un braquage raté d'un fourgon blindé en mai 2010, qui s'était soldé par la mort d'Aurélie Fouquet, une jeune policière, après une course-poursuite sur l'autoroute

Comment est-ce possible ?

Mais alors, comment expliquer une telle évasion alors que Redoine Faïd est l'un des détenus les plus surveillés ? "Il y avait une faiblesse sur cet établissement, faiblesse que nous avions déjà dénoncée", explique Yohan Karar, secrétariat du syndicat FO pénitentiaire. 

Interrogé sur RTL, il explique : "Un appareil volant a pu se poser et dès l'instant où un appareil volant pénètre dans l'établissement, nous ne pouvons pas lui tirer dessus pour des raisons de sécurité. Après, face à cela, les surveillants ne sont pas armés. Tout le monde pense que nous avons des armes mais c’est faux, les seules armes que nous avons ce sont nos mains et un sifflet".

Un événement "pas acceptable", dit Édouard Philippe

Presque 24 heures après l'évasion de Redoine Faïd, le Premier ministre a réagi sur RTL. "L'urgence c'est la mobilisation pour retrouver ce détenu", a-t-il estimé, ajoutant que cet événement "n'est pas acceptable". Édouard Philippe a par ailleurs annoncé que la ministre de la Justice Nicole Belloubet avait lancé une inspection pour faire la lumière sur cette évasion spectaculaire. 

>
Édouard Philippe réagit sur RTL à l'évasion de Rédoine Faïd Crédit Image : RTL | Crédit Média : RTL | Date :
La rédaction vous recommande
Lire la suite
Prisons Évasion Seine-et-Marne
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7793951953
Le braqueur Redoine Faïd s'est une nouvelle fois évadé de prison
Le braqueur Redoine Faïd s'est une nouvelle fois évadé de prison
Avec la complicité de deux hommes, le braqueur multirécidiviste a pu s'échapper en hélicoptère de la prison de Réau (Seine-et-Marne), ce dimanche 1er juillet.
https://www.rtl.fr/actu/justice-faits-divers/le-multirecidiviste-redoine-faid-s-est-une-nouvelle-fois-evade-de-prison-7793951953
2018-07-01 12:20:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/jPwQUIq7OnZOtTASZSuAZg/330v220-2/online/image/2018/0701/7793953284_le-braqueur-redoine-faid-s-est-une-nouvelle-fois-evade-de-prison-dimanche-1er-juillet-2018.jpg