1. Accueil
  2. Actu
  3. Justice et faits divers
  4. L'étrangleur de la Robertsau : la vérité après 27 ans
1 min de lecture

L'étrangleur de la Robertsau : la vérité après 27 ans

PODCAST - Nicolas Charbonnier, surnommé "l'étrangleur de la Robertsau", a été arrêté 27 ans après ses crimes grâce à l'empreinte de sa paume de main.

Nicolas Charbonnier à la Cour d'Assises de Strasbourg le 17 mars 2016.
Nicolas Charbonnier à la Cour d'Assises de Strasbourg le 17 mars 2016.
Crédit : BENOIT PEYRUCQ / AFP
L'INTÉGRALE - L'étrangleur de la Robertsau : la vérité après 27 ans
47:06
L'ENQUÊTE - Nicolas Charbonnier, arrêté 27 ans après ses crimes
19:19
Jean-Alphonse Richard & Marie Bossard

Dans la nuit du 21 au 22 janvier 1986, un homme entre par effraction au 26 du quai Zorn à Strasbourg. Il saisit Marion, 11 ans, qui dort dans son lit, la viole avec une baguette en bois trouvée sur place et l'étrangle à l'aide d'une cordelette. L'enfant suffoque et s'évanouit sous la pression. L'étrangleur la croit morte et quitte les lieux. Marion a miraculeusement survécu et alerte ses parents au réveil.

La police est à pied d'œuvre dans l'appartement. Marion est en état de choc et ne peut pas être entendue immédiatement. Le viol ne fait pas de doute, ils trouvent des traces de sperme de l'agresseur. L'homme n'a pas laissé d'empreinte derrière lui. Il a été très prudent et la recherche ADN n'existe pas encore. De plus, aucun témoin n'a vu ou entendu quoi que ce soit.

Les enquêteurs se concentrent sur les agresseurs sexuels connus ainsi que les pédophiles, mais les recherches ne donnent rien. Dans les quinze jours qui suivent le viol et la tentative de meurtre, les parents de Marion alertent la police judiciaire : ils ont reçu un coup de fil sordide de l'homme en question

Nos invités

Yannick Olland, journaliste RTL à Strasbourg
Me Eric Braun, avocat de Nicolas Charbonnier

L'équipe de l'émission vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/