1. Accueil
  2. Actu
  3. Justice et faits divers
  4. L'ancien secrétaire d'État Jean-Vincent Placé mis en examen pour "agressions sexuelles"
1 min de lecture

L'ancien secrétaire d'État Jean-Vincent Placé mis en examen pour "agressions sexuelles"

Au lendemain de sa mise en garde à vue, Jean-Vincent Placé, ancien secrétaire d'État a été mis en examen pour "agressions sexuelles".

Jean-Vincent Placé, dans la cour de l'Élysée en mars 2016
Jean-Vincent Placé, dans la cour de l'Élysée en mars 2016
Crédit : PATRICK KOVARIK / AFP
La rédaction numérique de RTL & AFP

L'ancien secrétaire d'Etat Jean-Vincent Placé a été mis en examen mardi 29 mars au soir pour "agressions sexuelles" et "harcèlement sexuel" à l'issue de 24 heures de garde à vue.

Une source judiciaire a indiqué à l'AFP que "Jean-Vincent Placé a été mis en examen des chefs d'agression sexuelle par personne abusant de l'autorité conférée par sa fonction, agression sexuelle, et harcèlement sexuel par une personne abusant de l'autorité conférée par sa fonction". Il a été placé sous contrôle judiciaire et a interdiction d'entrer en contact avec les plaignantes.

Cette mise en examen concernerait des faits dénoncés par deux plaignantes, affirme une source proche du dossier. Parmi elles, Audrey (le prénom a été modifié), une femme dont la plainte a été révélée par l'AFP et Mediapart en novembre dernier. Les faits concernant une troisième plaignante seraient quant à eux prescrits.

Des faits entre 2012 et 2016

L'ancien élu avait été placé en garde à vue lundi dans les locaux de la Brigade répression de la délinquance contre la personne (BRDP) dans le cadre d'une enquête ouverte par le parquet de Paris après la plainte d'Audrey, qui l'avait suivi du Sénat au secrétariat d'État à la Réforme et à la Simplification.

À lire aussi

Lors de sa garde à vue, il a été confronté à son ancienne collaboratrice, selon plusieurs sources proches du dossier. Le parquet a ouvert mardi une information judiciaire.

Audrey avait déposé plainte en novembre 2021 pour des faits de harcèlement sexuel entre 2012 et 2016. Certains des faits qu'elle dénonçait s'apparentaient également à des agressions sexuelles : il lui aurait "touché les fesses" en août 2015 à Lille en marge du rassemblement estival d'Europe Ecologie les Verts (EELV).

La seconde agression se serait produite mi-mai 2016 à Séoul, en Corée du Sud, lors d'un déplacement officiel de Jean-Vincent Placé. Il aurait alors profité d'un voyage en voiture pour "toucher délibérément la poitrine d'Audrey". 

La rédaction vous recommande

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/

Bienvenue sur RTL

Ne manquez rien de l'actualité en activant les notifications sur votre navigateur

Cliquez sur “Autoriser” pour poursuivre votre navigation en recevant des notifications. Vous recevrez ponctuellement sous forme de notifciation des actualités RTL. Pour vous désabonner, modifier vos préférences, rendez-vous à tout moment dans le centre de notification de votre équipement.