1 min de lecture Justice

Isère : cinq jeunes soupçonnés d'avoir torturé et violé une personne handicapée

Âgés de 17 à 19 ans, cinq jeunes isérois sont soupçonnés d'avoir fait subir des sévices à un jeune handicapé. Hébergé chez l'un de ses tortionnaires, la victime est parvenue à donner l'alerte.

Cinq jeunes isérois sont soupçonnés d'avoir torturé et violé une personne handicapée
Cinq jeunes isérois sont soupçonnés d'avoir torturé et violé une personne handicapée Crédit : Jean-Pierre Clatot / AFP
Octave Odola
Octave Odola
Journaliste

Les faits qui leur sont reprochés sont d'une extrême gravité. Cinq jeunes hommes, originaires de la Tour-du-Pin (Isère), sont soupçonnés d'avoir torturé et violé un ancien camarade de classe. 

Selon le quotidien régional Le Dauphiné Libéré, la victime, atteinte d'une paralysie à un bras, aurait vécu un enfer, alors qu'elle était hébergée au domicile de l'un de ses bourreaux, qui vivait seul dans la maison de son père. 

Brûlé aux mégots de cigarette, obligé de manger son vomi, le jeune homme de 18 ans a subi bon nombre d'humiliations pendant près d'un mois. Deux des auteurs présumés auraient aussi violé la victime avec des objets, tout en filmant les scènes. 

Après plus d'un mois de calvaire, le garçon est parvenu à s'échapper pour donner l'alerte. Ses tortionnaires, âgés de 17 à 19 ans, ont été auditionnés jeudi 20 septembre par le pôle criminel de Grenoble. 

À lire aussi
Avignon
Policier tué à Avignon : deux suspects ont été interpellés

Deux d'entre eux ont été mis en examen pour viol en réunion, les trois autres pour violences habituelles en réunion. Selon les informations de France Bleu Isère, un mandat de dépôt a été demandé par le parquet pour les cinq individus. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Justice Violences Viol
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants