2 min de lecture États-Unis

"Maison de l'horreur" : les parents Turpin inculpés de torture sur leurs enfants

Le couple a séquestré et affamé ses treize enfants au domicile familial, situé à Perris, en Californie. Inculpés de torture sur ces derniers, David et Louise Turpin risquent de 94 ans à la prison à vie.

Louise et David Turpin, les parents de la "maison de l'horreur" en Californie
Louise et David Turpin, les parents de la "maison de l'horreur" en Californie Crédit : Jose ROMERO / Riverside County Sheriff's Department / AFP
103029000663527498057
Eléanor Douet
et AFP

David et Louise Turpin arrêtés en Californie pour avoir séquestré et affamé leurs treize enfants ont été inculpés jeudi 18 janvier pour torture et maltraitance, a indiqué le procureur de comté de Riverside, Mike Hestrin.

Si tous les chefs d'inculpation sont retenus contre eux, David Allen Turpin, 57 ans, et son épouse Louise Anna Turpin, 49 ans, risquent de 94 ans à la prison à vie, a précisé Mike Hestrin au cours d'un bref point de presse. 

Dimanche, c'est l'une des filles du couple qui avait alerté les autorités, après avoir réussi à s'échapper de la maison familiale. À leur arrivée, les policiers avaient découvert "plusieurs enfants enchaînés à leur lit avec des cadenas, dans l’obscurité et dans une odeur pestilentielle". Selon le procureur, la fratrie préparait "depuis plus de deux ans" un plan d'évasion.

À lire aussi
Les pompiers de New York ont rendu un hommage après l'incendie à Notre-Dame Incendie à Notre-Dame
VIDÉO - Notre-Dame : l'hommage des pompiers de New York à leurs collègues parisiens

Dans le détail, le couple est visé par douze chefs d'accusation de torture --l'enfant de deux ans n'aurait pas été torturé et était bien nourri--, sept chefs de maltraitance d'un adulte dépendant, six chefs de maltraitance ou négligence d'enfant et douze pour séquestration. 

David Turpin est également visé par un chef d'acte obscène sur un enfant par la force, la peur ou la contrainte. Le procureur a précisé qu'il s'agissait de la façon dont le père avait ligoté l'une de ses filles, âgé de 14 ans. Ces chefs d'accusation portent sur des faits survenus depuis 2010.

Des enfants gravement atteints

Selon le procureur, ces maltraitances ont "commencé comme une punition" mais "ont empiré avec le temps" lorsque la famille habitait près de Fort Worth, au Texas, et après son arrivée en Californie. "Ce qui a commencé comme de la négligence s'est achevé par ces maltraitances brutales".

Plusieurs des enfants souffrent de "déficiences cognitives" et de lésions nerveuses. Certains ne savaient pas ce qu'était un policier et l'adolescente de 17 ans ignorait ce qu'était un médicament.

Dans un premier temps, les parents utilisaient des cordes pour ligoter leurs enfants mais, après que l'un d'entre eux soit parvenu à se libérer, ils sont passés à des chaînes cadenassées, a-t-il poursuivi.

L'un des motifs pour qu'un enfant soit enchaîné était notamment qu'il se lave les mains au-dessus du poignet, ce que les parents considéraient comme "jouer avec l'eau". Les punitions comprenaient aussi des coups et des strangulations.

Une douche par an

Il a confirmé que les enfants étaient "sévèrement dénutris" --l'un d'eux âgé de 12 ans pèse comme la moyenne d'un enfant de sept ans--, aucun ne pouvait se doucher plus d'une fois par an, aucun n'a vu de dentiste de sa vie ni de médecin depuis "au moins quatre ans"

D'après les éléments constatés sur place, les enfants "souvent n'étaient pas libérés de leurs chaînes pour pouvoir aller aux toilettes", a indiqué le procureur.

À une époque, lorsque la famille était encore au Texas, parents et enfants vivaient "séparément" et les parents "déposaient de la nourriture". M. Hestrin a précisé qu'aucun enfant n'avait accès à des jouets alors que de très nombreux ont été retrouvés dans la maison, toujours dans leur emballage. En revanche, ils avaient la possibilité de tenir un journal et les enquêteurs en ont récupérés "des centaines".

>
Les parents de la "maison de l'horreur" plaident non coupable Crédit Image : Jose ROMERO / Riverside County Sheriff's Department / AFP | Crédit Média : Battiste Fenwick / AFPTV / AFP | Date :
La rédaction vous recommande
Lire la suite
États-Unis Amérique du Nord Faits divers
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7791896032
"Maison de l'horreur" : les parents Turpin inculpés de torture sur leurs enfants
"Maison de l'horreur" : les parents Turpin inculpés de torture sur leurs enfants
Le couple a séquestré et affamé ses treize enfants au domicile familial, situé à Perris, en Californie. Inculpés de torture sur ces derniers, David et Louise Turpin risquent de 94 ans à la prison à vie.
https://www.rtl.fr/actu/international/maison-de-l-horreur-les-parents-turpin-inculpes-de-torture-sur-leurs-enfants-7791896032
2018-01-18 21:00:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/mFfyGJY-dfw8PhPJoAYn6w/330v220-2/online/image/2018/0116/7791850242_000-wr1is.jpg