2 min de lecture Yvelines

Yvelines : persuadé que sa compagne le trompe, il la torture pour la faire avouer

L'homme de 43 ans, connu des services de police pour de multiples faits de violences conjugales, a été mis en examen vendredi 21 juillet à Versailles après avoir torturé sa compagne à leur domicile.

Un véhicule de la police nationale (Illustration)
Un véhicule de la police nationale (Illustration) Crédit : ERIC PIERMONT / AFP
Eleanor Douet
Eléanor Douet

Un homme de 43 ans a été arrêté jeudi 20 juillet avant d'être mis en examen le lendemain à Versailles pour avoir tenté de tuer sa compagne qu'il accusait de le tromper. Dans la nuit du 17 au 18 juillet, les policiers de Viroflay (Yvelines) reçoivent l'appel d'un petit garçon de 12 ans.

Ce dernier explique qu'il entend du bruit chez lui et s'inquiète car sa mère est régulièrement battue par son père. Rapidement, les forces de l'ordre en patrouille se rendent sur les lieux et aperçoivent un homme sortir par la fenêtre et prendre la fuite dans les bois qui bordent la maison, rapporte Le Parisien

Une fois dans la maison, les policiers découvrent une femme pieds et poings liés, le visage tuméfié, précise le journal. "Elle était entièrement saucissonnée avec des câbles électriques et une ceinture. Cette femme était aussi bâillonnée pour l'empêcher d'appeler au secours", a indiqué une source proche de l'affaire. 

Des sévices ultraviolents

En état de choc, la victime a ensuite expliqué que son compagnon l'avait attachée en début de soirée, prétextant un jeu sexuel. En réalité, persuadé d'être trompé, le suspect lui a fait subir un interrogatoire très violent.

À lire aussi
Jean-Baptiste Salvaing et Jessica Schneider, couple de policiers tués à Magnanville terrorisme
Attentat de Magnanville : un suspect placé en garde à vue

"Alors que les quatre enfants étaient à l'étage, son mari lui a donné des coups de poing au visage et l'a frappée sur tout le corps avant de l'asperger de liquide d'allumage de barbecue pour la brûler. Il avait même prévu de l'accrocher sur un mur en y plantant une sorte de crochet. Il lui reprochait d'avoir des relations sexuelles avec d'autres hommes. Il la frappait pour qu'elle avoue. Mais c'était complètement faux", a ajouté une source proche du dossier au Parisien

La victime, âgée de 40 ans, a été transportée à l'hôpital du Chesnay. Si elle ne souffre d'aucune fracture, le traumatisme psychologique est quant à lui très important. 

Connu des services de police

Le suspect, père des quatre enfants âgés de 6 à 15 ans, venait tout juste de revenir au domicile familial après une séparation. Ce dernier est connu des services de police pour de multiples faits de violences conjugales commis sur ses précédentes compagnes.

Les enquêteurs du commissariat de Versailles sont parvenus à le retrouver jeudi 20 juillet dans un hôtel de Nanterre (Hauts-de-Seine), où il se cachait. Interpellé, il a ensuite été mis en examen. Devant les enquêteurs, il a reconnu les faits et a expliqué avoir agi par jalousie. Il également affirmé qu'il n'avait pas l'intention de tuer la mère de ses enfants. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Yvelines Faits divers Violence
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants