1 min de lecture Justice

Intrusion à la Pitié-Salpêtrière le 1er mai : une enquête ouverte

INFO RTL - Au lendemain des manifestations du 1er mai, la sûreté territoriale de Paris a été saisie, après l'intrusion à l'hôpital parisien du XIIIe arrondissement.

Le fronton de l'hôpital de la Pitié-Salpêtrière (illustration)
Le fronton de l'hôpital de la Pitié-Salpêtrière (illustration) Crédit : BENJAMIN GAVAUDO / AFP
Alice Moreno
édité par Raphaël Bosse-Platière

32 personnes étaient encore en garde à vue jeudi 2 mai, au lendemain de l'intrusion de nombreux manifestants dans l'enceinte de l'hôpital de la Pitié-Salpêtrière. D'après nos informations, la sûreté territoriale de Paris a été saisie et une enquête a été ouverte.

La veille, des dizaines de participants au défilé ont fait brièvement irruption dans cet hôpital parisien, et certains ont même tenté de pénétrer dans un service de réanimation avant d'être délogés par la police.

Marie-Anne Ruder, directrice de l'hôpital, a raconté sur RTL comment elle a vécu cet incident. "Plusieurs dizaines de personnes s'étaient introduites dans l'hôpital" et ont tenté de rentrer dans le service de réanimation. "On a essayé de refermer ce portail", "ce qui s'est avéré impossible", précise-t-elle. "Il y avait des manifestants en civil", des 'gilets jaunes' et "des personnes dont le visage était en partie camouflé", se rappelle-t-elle. 

En déplacement dans cet hôpital où un CRS a été admis pour une blessure à la tête, le ministre de l'Intérieur Christophe Castaner a évoqué mercredi soir une "attaque" par des dizaines de militants anticapitalistes d'ultragauche "black blocs".  

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Justice 1er mai Manifestations
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants