1. Accueil
  2. Actu
  3. Justice et faits divers
  4. INFO RTL - Un activiste d'ultra-droite interpellé et mis en examen pour entreprise terroriste individuelle
2 min de lecture

INFO RTL - Un activiste d'ultra-droite interpellé et mis en examen pour entreprise terroriste individuelle

Info RTL Le Mosellan de 19 ans est soupçonné d'avoir cherché des armes et des recettes d'explosif pour préparer une action violente.

Le siège de la DGSI est situé à Levallois-Perret dans les Hauts-de-Seine (illustration).
Le siège de la DGSI est situé à Levallois-Perret dans les Hauts-de-Seine (illustration).
Crédit : STEPHANE DE SAKUTIN / AFP
Thomas Prouteau

C'est un jeune homme engagé dans une dérive ultra-violente sur fond de haine raciste et antisémite qui a été interpellé chez ses parents mardi 6 septembre près de Metz par les policiers de la Direction générale de la sécurité intérieure (DGSI) d’après les informations de RTL confirmées de source judiciaire. 

Agé de 19 ans le suspect, a été mis en examen vendredi pour "entreprise terroriste individuelle". Selon la source judiciaire il est "animé par une idéologie violente d’ultra droite".  Titulaire d’un bac S avec mention, il aurait sombré dans une dialectique haineuse à l’insu de ses parents, tous les deux en activités avec de bonnes situations.

C’est en juin dernier que l’alerte semble avoir été donnée. Un proche du jeune activiste radical, un militaire basé près de chez lui, ne retrouve plus son arme. Le soldat fait alors le lien avec la volonté affichée à plusieurs reprises par son ami d’acquérir une arme. Il fait part à sa hiérarchie de sa crainte d’avoir été délesté et d’un passage à l’acte violent. La DGSI décide de son interpellation le 6 septembre dernier. 

De la mouvance "accélérationiste"

Lors de la perquisition du domicile familial les policiers vont découvrir des éléments matériels qui démontrent que le suspect recherchait des armes selon une source porche de l’enquête. Il s’intéressait aussi de près à des recettes d’explosif d’après nos informations, ce qui aurait pu précipiter son interpellation. De longues tirades racistes et antisémites ont également été retrouvées sur ses réseaux sociaux et dans ses échanges privés. Le jeune homme se revendiquerait de la mouvance "accélérationiste", une mouvance qui prône de favoriser le chaos et de hâter la guerre raciale pour que les blancs y survivent.

À ce stade, aucun projet d’attaque précis n’a pu être établi, souligne une source proche de l’enquête. C’est la préparation présumée d’une action violente qui a conduit le jeune Mosellan à être interpellé et placé en détention provisoire. Contactée par RTL, son avocate Camille Lucotte n’a pas souhaité faire de commentaire.

Le chef du contre-terrorisme en France, Nicolas Lerner, patron de la DGSIindiquait la semaine passée sur RTL qu’un peu plus "d’un millier de personnes" d’ultra-droite font l’objet de l’attention des services et que 9 projets d’attaque avaient été détectés et entravés depuis 2017. 

La rédaction vous recommande
À lire aussi

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire