1. Accueil
  2. Actu
  3. Justice et faits divers
  4. INFO RTL - Notre-Dame : ultimes recherches dans les débris pour trouver la cause de l'incendie
1 min de lecture

INFO RTL - Notre-Dame : ultimes recherches dans les débris pour trouver la cause de l'incendie

Info RTL Les juges chargés de l'enquête sur l'incendie de la cathédrale Notre-Dame de Paris ont ordonné d'ultimes prélèvements au-dessus des voûtes encore chargées de gravats, d'après les informations de RTL obtenues de sources concordantes, avant de clore des investigations de terrain.

L'incendie de Notre-Dame le 15 avril 2019
L'incendie de Notre-Dame le 15 avril 2019
Crédit : Fabien Barrau / AFP
Notre-Dame : ultimes recherches dans les débris
01:04
Thomas Prouteau

L'enquête sur l'incendie de la cathédrale Notre-Dame de Paris le 15 avril 2019 se poursuit. Les juges chargés de l'enquête ont ordonné d'ultimes prélèvements au-dessus des voûtes encore chargées de gravats avant de clore des investigations de terrain, d'après les informations de RTL obtenues de sources concordantes.

Depuis jeudi 4 février, deux experts du Laboratoire central de la préfecture de police passent en revue les débris et gravats tombés sur les voûtes au-dessus du transept sud, à la recherche des ultimes indices sur l'origine de l'incendie, avant évacuation définitive des derniers débris.

L'opération, très technique, voit les deux experts du laboratoire suspendus à des cordes au dessus des voûtes, sur lesquelles il est interdit de marcher. Ils ont reçu un entraînement avec l'entreprise de cordistes qui travaille au quotidien sur le chantier depuis l'incendie et ont reçu un entraînement spécifique cet automne.

Y a-t-il des chances de trouver la cause de l'incendie ?

L'opération doit durer 15 jours. La brigade criminelle de Paris, chargée de cette enquête hors norme et très technique, reste très pessimiste sur la possibilité de trouver l'origine du feu mais veut aller jusqu'au bout des possibilités.

À lire aussi

L'analyse de dizaines de mètres cube de débris depuis l'incendie en avril 2019 n'ont pas permis d'en déterminer l'origine. La présence de quelques mégots jetés par les ouvriers loin de la charpente a été constatée. La non coupure de l'alimentation électrique d'un ascenseur a pu être établie. Mais rien n'a permis de relier ces éléments au départ du feu. En revanche une série de dysfonctionnements a pu être mis à jour : système de détection d'incendie défectueux, retard dans l'intention des équipes de sécurité...     

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/