2 min de lecture Paris

Incendie à Paris : ce qu'il s'est passé dans l'immeuble juste avant l'incendie

INFO RTL - Peu de temps avant le début du terrible incendie qui a fait 10 morts dans le XVIe arrondissement de Paris, un homme avait appelé la police pour se plaindre de sa voisine, qui aurait selon lui, été à l'origine du drame.

>
Incendie à Paris : ce qu'il s'est passé dans l'immeuble juste avant l'incendie Crédit Image : STEPHANE DE SAKUTIN / AFP | Crédit Média : RTL | Date :
Olivier Boy
Olivier Boy et Éléonore Merlin

Une enquête a été ouverte après l'incendie meurtrier du XVIe arrondissement de Paris qui a fait au moins 10 morts et 37 blessés dont un grave, dans la nuit du 4 au 5 février. Une habitante de l'immeuble, a été interpellée puis placée en garde à vue et selon le premier adjoint de la maire de Paris qui s'exprimait sur RTL mardi 5 février, une querelle de voisinage est l'une des pistes envisagées par les enquêteurs. 

Selon nos informations, les policiers ont été appelés lundi soir peu après minuit par un habitant du deuxième étage se plaignant de la musique trop forte chez sa voisine de palier. Sur place, les policiers constatent que la voisine en question est sortie de son appartement. Elle tient des propos incohérents et affirme d’abord que son voisin lui a cassé sa porte avant de changer de version et de dire qu'elle a été victime d'un cambriolage.

De son côté, le voisin qui a appelé la police affirme qu'il a été menacé par cette femme âgée de 40 ans, qu'elle lui a même jeté une bouteille à travers la fenêtre et annonce aux policiers qu'il part dormir ailleurs, avant de prononcer cette phrase glaçante : "Elle est complètement folle un jour il y aura un accident". Il a depuis porté plainte et affirme que cette femme a mis le feu devant chez lui au deuxième étage pour se venger avant de la voir prendre la fuite en lui disant, ironiquement, "bon courage". Tous ses éléments restent à préciser et sont maintenant à la disposition de la police judiciaire parisienne.

Le pire incendie à Paris depuis 14 ans

Dans leur compte-rendu, les policiers affirment avoir remarqué que cette femme présentait des troubles psychologiques mais qu'elle était restée calme et qu'ils estimaient donc qu'il n'était pas nécessaire de l'interpeller. C'est une demi-heure plus tard que l'incendie va se déclarer.

À lire aussi
Marine le Pen Marine Le Pen
La marche contre l'islamophobie est "organisée par les islamistes", dit Marine le Pen

Un voisin que nous avons pu joindre fait le lien entre le problème de voisinage et le départ de l'incendie. C'est l'enquête confiée à la police judiciaire qui devra le déterminer avec certitude alors que la piste criminelle est privilégiée par les enquêteurs. La voisine suspectée et interpellée a un profil particulier. Elle a passé de très longs mois en hôpital psychiatrique, notamment à Saint-Anne. D'après nos informations, elle était revenue dans l'immeuble très récemment.

Cet incendie, le pire dans la capitale depuis 14 ans, a mobilisé 250 pompiers durant 6 heures. Une intervention d'une ampleur "exceptionnelle" reconnaissent les hommes du feu alors que 8 d'entre eux ont été blessés.  

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Paris Incendie
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants