3 min de lecture Art

Incendie à Notre-Dame de Paris : les statues de la flèche de la cathédrale ont été sauvées

Ces 16 statues de cuivre, les 12 apôtres et les quatre évangélistes, ont été déplacées dans le cadre des travaux de restauration, cinq jours avant l'incendie survenu lundi 15 avril au soir.

Édition spéciale Stéphane Carpentier
>
Incendie à Notre-Dame de Paris : les statues de la flèche de la cathédrale ont été sauvées Crédit Image : FRANCOIS GUILLOT / AFP | Crédit Média : Nicolas Burnens | Durée : | Date : La page de l'émission
Micro RTL (illustration)
Nicolas Burnens édité par Sarah Ugolini

Des travaux de rénovation étaient en cours sur la cathédrale de Notre-Dame-de-Paris avant le terrible incendie survenu ce lundi 15 avril au soir. La semaine dernière, Nicolas Burnens avait pu visiter ce chantier pour RTL. Des travaux exceptionnels lancés à l'arrière de la cathédrale, avec ces dizaines de milliers de tubes d'acier, entrelacés autour de la flèche, à 90 mètres de hauteur. Pour accéder aux échafaudages, il faut emprunter deux minuscules ascenseurs de chantier. Une fois au sommet, la vue sur Paris donne le vertige. Là, perchés, des ouvriers spécialisés, harnachés, travaillent, sur le toit, au-dessus des combles de l'édifice, éclairés par de larges projecteurs, tôt le matin ou en soirée. Et c'est justement dans ce secteur, que ce gigantesque incendie a démarré.

Sur place, les consignes de sécurité à respecter sont très strictes. C'est inscrit noir sur blanc sur des panneaux à l'intérieur du chantier. Port du casque obligatoire, et interdiction absolue, par exemple de fumer. Car, ce que l'on redoute le plus sur ce type de chantier, c'est un départ de feu, en particulier au niveau de la charpente. Les poutres, composées de bois de chêne, sont très inflammables. Elles ont plusieurs centaines d'années. Le bois est très sec. On donne d'ailleurs à cet ensemble, le nom romantique de forêt, qui évoque bien la quantité de poutres nécessaires à sa construction : plus de 21 hectares de bois. Cela laisse imaginer le brasier que cela a constitué. Sous la flèche, à l'intérieur des combles de la cathédrale, l'électricité n'a jamais été installée, pour éviter tout risque d'incendie. 

La restauration des statues de la flèche transformée en sauvetage

Et c'est dans le cadre de ces travaux que les statues de la flèche de la cathédrale ont été sauvées. Leur restauration s'est transformée en sauvetage. Ces 16 statues de cuivre, les 12 apôtres et les quatre évangélistes, ont été déplacées, cinq jours avant l'incendie. C'était jeudi dernier. Les ouvriers avaient d'abord enlevé, délicatement les têtes des sculptures, puis les corps avaient quitté le sommet, à l’aide d’un câble et d’une gigantesque grue. 

À lire aussi
La cathédrale Notre-Dame de Paris, le 19 avril 2019 Incendie à Notre-Dame
Notre-Dame reconstruite en 5 ans : "Ce n'est pas très sérieux", dit un historien du patrimoine

Ils avaient ensuite été déposés, 100 mètres plus bas, à l'arrière d'un semi-remorque. C'est la première fois qu'elles étaient descendues depuis la restauration de l'édifice par Eugène Viollet-le-Duc en 1861. Les statues avaient ensuite rejoint, par la route, Périgueux en Dordogne, pour être restaurées dans des ateliers ces six prochaines mois. 

Les travaux préparatoires de la flèche avaient démarré

Ces derniers jours, les ouvriers avaient commencé à s'attaquer à la flèche du monument parisien. Ils avaient démarré les travaux préparatoires de rénovation de la flèche, composée de 500 tonnes de bois et de 250 tonnes de plomb. L'étanchéité était devenue vétuste avec le temps. Tous éléments de cette structure devaient être déposés, remplacés et remonté. Il s’agissait de refaire à l’identique, les corbeilles, les crochets, les pinacles, les gargouilles et les colonnes. Un travail très délicat et d'une grande précision. 

Et cette flèche, symbole de la capitale, renfermait l'un des trésors les plus précieux. Absolument, un coq, trône au sommet de cette flèche, à plus de 93 mètres de hauteur. Il domine la cathédrale et sert de girouette. Il contient trois reliques : une parcelle de la Sainte-Couronne d'épines, une relique de Saint-Denis et une de Sainte-Geneviève, saints-patrons de la ville de Paris. Elles sont censées protéger les Parisiens et les fidèles de Notre-Dame. Des reliques qui ont pu apparemment pu être mises à l'abri dans le cadre des travaux

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Art Incendie à Notre-Dame Incendie
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7797436869
Incendie à Notre-Dame de Paris : les statues de la flèche de la cathédrale ont été sauvées
Incendie à Notre-Dame de Paris : les statues de la flèche de la cathédrale ont été sauvées
Ces 16 statues de cuivre, les 12 apôtres et les quatre évangélistes, ont été déplacées dans le cadre des travaux de restauration, cinq jours avant l'incendie survenu lundi 15 avril au soir.
https://www.rtl.fr/actu/justice-faits-divers/incendie-a-notre-dame-de-paris-les-statues-de-la-fleche-de-la-cathedrale-ont-ete-sauvees-7797436869
2019-04-16 07:09:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/2kGtXowLpz3aGh7faRmOaA/330v220-2/online/image/2019/0415/7797435731_la-cathedrale-de-notre-dame-est-en-proie-a-un-important-incendie-ce-lundi-15-avril-le-feu-serait-parti-de-la-toiture.jpg