2 min de lecture Hautes-Pyrénées

Hautes-Pyrénées : le forcené neutralisé, une otage blessée

Un couple était retenu en otage dans son appartement, par l'ancien compagnon de la femme. Celle-ci a été blessée par balle durant l'assaut.

La ville de Lourdes (Hautes-Pyrénées).
La ville de Lourdes (Hautes-Pyrénées). Crédit : RTL
Léa Stassinet
Léa Stassinet
Journaliste

Un homme a retenu deux personnes dans une maison de Lourdes (Hautes-Pyrénées) mardi 23 avril, pendant une bonne partie de la journée. Aux alentours de 11 heures, plusieurs coups de feu ont été entendus par des riverains, indique La Dépêche du Midi, qui évoque quatre tirs. "Il s’agit d’un individu retranché à son domicile ayant tiré des coups de feu vers l’extérieur. Deux personnes seraient retenues dans le domicile", avait indiqué la préfecture.

L'appartement du couple se trouve à l'étage d'une maison située rue Mozart, près de la gare. Trois équipes spéciales du Raid se sont rendues sur place et ont quadrillé la zone. Des sapeurs-pompiers et des équipes du Samu ont également été appelés sur les lieux.

Selon le quotidien, la piste d'un conflit familial est envisagée. La préfecture du département a appelé dans un communiqué à "la prudence dans le quartier", demandant aux habitants de "laisser agir les forces de sécurité". Un périmètre de sécurité a été mis en place et les habitations proches du lieu de la prise d'otages ont été évacuées. Par sécurité, les réseaux EDF et GDF ont également été coupés. 

Le forcené serait l'ancien compagnon de la victime

Joint par nos confrères, le procureur de la République de Tarbes, Pierre Aurignac a donné des détails sur le profil du preneur d'otages et a confirmé que le couple habitant la maison était retenu. "Le forcené, âgé de 50 ans, est l'ancien conjoint de l'une des victimes. Nous avons déjà eu affaire à ce monsieur". "Plusieurs procédures pour violences sur ex-conjoint avaient été engagées à l'encontre de cet individu", affirme une autre source. Les négociations entre le forcené et le Raid sont en cours.

À lire aussi
Le cirque de Gavarnie, dans les Hautes-Pyrénées (image d'illustration) faits divers
Hautes-Pyrénées : disparition inquiétante d'une randonneuse de 62 ans

Peu après 16 heures, une équipe de déminage est arrivée sur les lieux, indique La Dépêche du Midi. Une énorme déflagration a été entendue quelques minutes plus tard, due à une grenade, selon les indications d'un policier présent sur place. 

Une otage blessée par balle au bassin

Peu après 17h, nos confrères de France 3 Occitanie ont indiqué que le forcené avait été neutralisé par le Raid, précisant que durant l'opération, l'ex-compagne du preneur d'otages avait été blessée au bassin. Ce dernier lui a en effet tiré dessus au moment de l'assaut des policiers. L'homme a été "interpellé, non blessé", a déclaré une source policière.

Une conférence de presse en présence du procureur de Tarbes est prévue pour la fin d'après-midi, afin de faire tout la lumière sur cette prise d'otages.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Hautes-Pyrénées Faits divers Prise d'otages
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants