1. Accueil
  2. Actu
  3. Justice et faits divers
  4. Grenoble : ouverture d'une enquête après une agression transphobe
1 min de lecture

Grenoble : ouverture d'une enquête après une agression transphobe

Une enquête a été ouverte à Grenoble pour "violences en réunion à caractère homophobe" après la diffusion de scènes où l'on voit plusieurs individus agresser une femme transgenre.

La ville de Grenoble, dans les Rhône-Alpes
La ville de Grenoble, dans les Rhône-Alpes
Crédit : RTL
Esther Serrajordia

Une enquête a été ouverte par la Sûreté départementale de l'Isère vendredi 23 août pour "violences en réunion à caractère homophobe" et "diffusion de scènes violentes" suite à la publication de vidéos d'une agression sur Twitter. 

Plusieurs scènes filmées en pleine nuit dans les rues de Grenoble montrent des agresseurs en train de menacer et insulter une femme transgenre. La victime prend alors la fuite en courant mais plusieurs hommes la poursuivent. Un des agresseurs a publié la scène sur Twitter. Il l'a depuis supprimée. Elle a été reprise et republiée sur d'autre comptes. 

Selon Le Dauphiné Libéré, qui a révélé l'information, les enquêteurs sont en train d'étudier les vidéos originales afin de mener au mieux leurs investigations. "La scène pourrait avoir été filmée rue Léo-Lagrange, dans le quartier de la Capuche, mais sans certitude", affirment-ils. 

La victime ne s'est pas fait connaître

L'identité de la victime n'est pas encore connue. "Son témoignage est souhaité pour établir les circonstances des faits, même si sa plainte n'est pas indispensable pour poursuivre l'enquête", a indiqué le procureur de la République de Grenoble, Éric Vaillant, à France 3 Auvergne

À lire aussi

Le Maire de Grenoble, Éric Piolle, s'est également exprimé sur son compte Twitter. "Une agression transphobe de plus, cette fois à Grenoble : inacceptable", a-t-il écrit. 

La rédaction vous recommande
À écouter aussi

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/