1 min de lecture Gilets jaunes

"Gilets jaunes" : "Je ne suis pas violent", a plaidé Christophe Dettinger

L'ancien boxeur, incarcéré depuis le 9 janvier, s'est présenté à la barre lundi pour demander sa remise en liberté sous contrôle judiciaire

Marc-Olivier Fogiel RTL Soir Marc-Olivier Fogiel
>
"Gilets jaunes" : Christophe Dettinger demande sa remise en liberté Crédit Image : Capture d'écran Facebook | Crédit Média : RTL | Date :
La page de l'émission
Thomas Prouteau et William Vuillez

En détention depuis le 9 janvier pour avoir boxé des gendarmes en marge de l'acte 8 des "gilets jaunes" à Paris, Christophe Dettinger a une nouvelle fois exprimé ses regrets à la barre ce lundi. L'ancien boxeur a demandé sa remise en liberté sous contrôle judiciaire.

Il se tient légèrement courbé à la barre, les mains serrés devant lui. Une posture modeste, à l'opposée des images de l'agression des gendarmes. D'une voix posée, Christophe Dettinger justifie sa demande : "On me dit qu'il y a un risque de fuite alors que je me suis rendu moi même à la police", déclare-t-il.

Le père de trois enfants, agent de maitrise dans une mairie de l’Essonne a redit ses regrets : "Je ne suis pas un homme violent", a-t-il assuré devant sa famille qui occupait presque tous les bancs. L'avocate générale ne le voit pas de cet œil : certes le prévenu a des garanties solides, mais pour elle Christophe Dettinger est dangereux et impulsif.

À lire aussi
Emmanuel Macron au Salon de l'agriculture le 24 février 2018 salon de l'agriculture
Les actualités du 18h - Salon de l'agriculture : quel dispositif de sécurité pour Macron ?

Elle requiert donc que l'ancien boxeur reste en prison jusqu'à son procès. L'avocat de Christophe Dettinger a balayé le risque de nouvelles violences. Son client "a compris la leçon", c'est un père de famille sans antécédent judiciaire selon lui.

"En fait vous vous voudriez qu'il déchire son gilet jaune", a lancé l'avocat à la Cour. Après un dernier signe à son épouse Christophe Dettinger est reparti en détention. Il sera fixé sur son sort mercredi.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Gilets jaunes Procès Détention
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7796369143
"Gilets jaunes" : "Je ne suis pas violent", a plaidé Christophe Dettinger
"Gilets jaunes" : "Je ne suis pas violent", a plaidé Christophe Dettinger
L'ancien boxeur, incarcéré depuis le 9 janvier, s'est présenté à la barre lundi pour demander sa remise en liberté sous contrôle judiciaire
https://www.rtl.fr/actu/justice-faits-divers/gilets-jaunes-je-ne-suis-pas-violent-a-plaide-christophe-dettinger-7796369143
2019-01-28 21:28:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/66kyxVgQTvmkhBzy1bkVJQ/330v220-2/online/image/2019/0109/7796175887_l-ex-boxeur-christophe-dettinger.png