1. Accueil
  2. Actu
  3. Justice et faits divers
  4. Gard : appel à temoin après la mort d'une spectatrice heurtée par un taureau
1 min de lecture

Gard : appel à temoin après la mort d'une spectatrice heurtée par un taureau

Une femme a perdu la vie dimanche 8 octobre après avoir été percutée la veille par l'animal dans les arènes d'Aigues-Mortes. Un appel à témoin a été lancé par la gendarmerie du Gard.

Un taureau lors d'une féria (illustration)
Un taureau lors d'une féria (illustration)
Crédit : JOSEP LAGO / AFP
Octave Odola & AFP

Une femme a perdu la vie dimanche 8 octobre après avoir été violemment percutée par un taureau la veille en fin d'après-midi lors d'un lâcher de taureaux dans les arènes d'Aigues-Mortes (Gard), selon une source proche de l'enquête contactée par l'AFP. 

L'accident s'est produit alors que la spectatrice se tenait dans la contre-piste des arènes, franchie par l'animal. Les pompiers ont prodigué les premiers soins puis l'hélicoptère du SAMU a transféré la victime au CHU de Nîmes. "Originaire de Cannes, la victime, âgée d'une soixantaine d'années, était venue à Aigues-Mortes pour le week-end", a précisé le maire de la commune.

Sous la direction du parquet de Nîmes, une enquête judiciaire a été ouverte, diligentée par les militaires de la communauté de brigades du Grau-du-Roi. Un appel à témoin a été lancé, si vous avez filmé les faits vous pouvez désormais prendre contact avec la brigade de gendarmerie à Aigues-Mortes.

Une dizaine de blessés dans un autre accident

Un deuxième accident aurait pu alourdir le bilan de cette fête de village. Dans l'après-midi du dimanche 8 octobre, un véhicule de fête, qui roulait sur une route fermée sous les yeux des passants, s'est retourné.

À lire aussi

Selon les informations de France Bleu Gard Lozère, la conductrice, qui était sous l'emprise de drogue et d'alcool, aurait percuté 13 passants. Parmi eux, trois seraient gravement blessés, les autres plus légèrement. Le parquet de Nîmes a également ouvert une enquête et un appel à témoins a été lancé par la gendarmerie du Gard sur Facebook.  

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/