1 min de lecture Attaque à Strasbourg

Fusillade à Strasbourg : il s'agirait d'un "acte improvisé", selon Alain Bauer

INVITÉ RTL - L'élément le plus révélateur, selon le criminologue Alain Bauer : l’arme la plus puissante que l’auteur présumé des faits possédait, une grenade, est restée à son domicile.

Micro RTL générique 3 minutes pour comprendre La rédaction de RTL iTunes RSS
>
Fusillade de Strasbourg : il s'agit d'un "acte improvisé", selon Alain Bauer Crédit Image : SEBASTIEN BOZON / AFP | Crédit Média : RTL | Date :
La page de l'émission
Camille Schmitt
Camille Schmitt
Journaliste

Des questions restent en suspens après la fusillade meurtrière à Strasbourg, mardi 11 décembre. Notamment celle de sa préparation et de son potentiel caractère terroriste. Selon Alain Bauer, professeur de criminologie au Conservatoire national des arts et métiers, auteur de Comment vivre au temps du terrorisme, cet acte criminel serait improvisé. 

D’après lui, c’est la perquisition au domicile du tueur présumé, pour des affaires de pur droit commun, qui l’aurait fait basculer vers cette opération criminelle. "On n’est pas du tout dans une affaire extraordinairement structurée", explique Alain Bauer. L'élément le plus révélateur, selon lui : l’arme la plus puissante que l’auteur présumé des faits possédait, une grenade, est restée à son domicile. 

Le professeur estime que le tueur présumé aurait été informé de la perquisition qui avait lieu dans la matinée à son domicile. "Quand vous avez une descente de gendarmes chez vous, vous êtes informés par des voisins et vous ne rentrez pas chez vous", dit-il. 

À lire aussi
Une médaille de la Légion d'honneur (illustration) légion d'honneur
Légion d'honneur : Thomas Pesquet, Jean-Paul Belmondo... Qui sont les promus ?

L’assaillant a un profil particulier. Il fait partie d'un "entre-deux" : "ce n’est pas un terroriste qui est passé à la violence mais un pur criminel qui est passé au terrorisme", selon Alain Bauer. Ce type d’individu "se refait une virginité en devenant des militants d’une cause, plutôt qu’un délinquant, un criminel, un proxénètes ou un dealer". Et les service de renseignement ont du mal à le comprendre.

Le marché de Noël de Strasbourg était identifié comme une potentielle cible d’attaque et est donc très surveillé. Mais "les espaces ne sont plus défendables, on ne peut pas fermer un espace", rappelle Alain Bauer. "Il faut davantage gérer les flux", précise-t-il. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Attaque à Strasbourg Strasbourg Faits divers
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7795896531
Fusillade à Strasbourg : il s'agirait d'un "acte improvisé", selon Alain Bauer
Fusillade à Strasbourg : il s'agirait d'un "acte improvisé", selon Alain Bauer
INVITÉ RTL - L'élément le plus révélateur, selon le criminologue Alain Bauer : l’arme la plus puissante que l’auteur présumé des faits possédait, une grenade, est restée à son domicile.
https://www.rtl.fr/actu/justice-faits-divers/fusillade-a-strasbourg-il-s-agirait-d-un-acte-improvise-selon-alain-bauer-7795896531
2018-12-12 10:15:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/GgNgBAu_gNU9DdA4N1b2Kw/330v220-2/online/image/2018/1212/7795898253_des-membres-de-la-brigade-de-recherche-et-d-intervention-bri-a-strasbourg-le-12-decembre-2018-au-lendemain-d-une-fusillade-meurtriere.jpg