1. Accueil
  2. Actu
  3. Justice et faits divers
  4. Fusillade à Strasbourg : le tireur devait être interpellé mardi matin par les gendarmes
1 min de lecture

Fusillade à Strasbourg : le tireur devait être interpellé mardi matin par les gendarmes

L'auteur de l'attaque qui a frappé le centre-ville de Strasbourg, dans le secteur du marché de Noël, est "fiché S". Toujours recherché, il aurait dû être interpellé par les gendarmes le matin même.

Une fusillade a éclaté en centre-ville de Strasbourg, le 11 décembre 2018
Une fusillade a éclaté en centre-ville de Strasbourg, le 11 décembre 2018
Crédit : Frederick FLORIN / AFP
Claire Gaveau & Leia Hoarau & AFP

Le tireur présumé de la fusillade, qui a éclaté peu avant 20 heures à Strasbourg mardi 11 décembre, a été identifié. Il est suspecté d'avoir tué trois personnes et blessé douze autres, selon un bilan provisoire, aux abords de la place Kléber où est installé le traditionnel marché de Noël de la ville alsacienne.

Selon une source proche du dossier, l'individu, âgé de 29 ans, devait être interpellé le matin même du drame par les gendarmes dans le cadre d'une enquête pour tentative d'homicide.

Une perquisition avait été menée par les forces de l'ordre, qui ont notamment découvert la présence de grenade et d'un pistolet 22 long rifle, selon des informations confirmées par RTL. Cela a-t-il poussé le suspect à passer à l'acte ? Le lien est possible selon Alain Bauer. "Cela a pu le faire basculer dans son opération criminelle qui est totalement improvisée", a-t-il déclaré au micro de RTL évoquant un processus de "réhabilitation". 

La rédaction vous recommande

La section antiterroriste saisie

La section antiterroriste du parquet de Paris s'est rapidement saisie du dossier. Une enquête a été ouverte pour "assassinats, tentatives d'assassinats en relation avec une entreprise terroriste et association de malfaiteurs terroriste criminelle".

À lire aussi

Les investigations ont été confiées à la la sous-direction antiterroriste de la police judiciaire, la direction interrégionale de la police judiciaire de Strasbourg et à la direction générale de la sécurité intérieure (DGSI). 

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/