1. Accueil
  2. Actu
  3. Justice et faits divers
  4. Finistère : un village ciblé par des vols de volailles
1 min de lecture

Finistère : un village ciblé par des vols de volailles

Un retraité de la commune de Bannalec (Finistère) pense avoir été la cible d'un gang organisé qui vole des poules. Plusieurs autres habitants ont aussi été concernés par des vols similaires.

Des poules (Image d'illustration).
Des poules (Image d'illustration).
Crédit : JEAN-PIERRE MULLER / AFP
Finistère : un village ciblé par des vols de volailles
00:01:11
Nicolas Bauby - édité par Baptiste Marin

Dans la commune de Bannalec (Finistère), un ancien officier de la gendarmerie, aujourd'hui retraité, s'est fait voler pour 1.000 euros de volailles. L'homme a déjà été victime à deux reprises de ces vols et pense qu'un gang serait derrière ces pillages.

"C'est au moins deux voire trois personnes. Pour moi, c'est une organisation", assure ce retraité. Des poules, des canards et des oies ont ainsi quitté sa basse-cour. "Il y a eu un repérage au préalable avant d'agir", affirme l'ancien enquêteur. 

Ce retraité n'est pas le seul à avoir été victime d'un vol de volailles dans la commune. "J'ai retrouvé deux poules tuées et enterrées", assure une voisine. Si cette dernière a porté plainte à la gendarmerie, l'enquête a été classée sans suite

"On m'a volé cinq canards et une oie. Un mois après, fin août, on m'a volé cinq poules et un coq", témoigne un autre habitant de Bannalec. D'autres victimes de ces pillages ont pris la parole sur les réseaux sociaux. Mais elles n'ont pas toutes déposé plainte, la brigade la plus proche étant située à 11 km de la commune. 

La rédaction vous recommande

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire