1 min de lecture Faits divers

Finistère : un homme de 51 ans licencié pour avoir retiré son masque

VU DANS LA PRESSE - Un salarié de l'entreprise Le Nouy à Briec a été licencié après avoir été vu à son poste de travail sans masque.

L'entreprise Le Nouy fenêtres et fermetures est située à Le Briec de l'Odet dans le Finistère.
L'entreprise Le Nouy fenêtres et fermetures est située à Le Briec de l'Odet dans le Finistère. Crédit : Capture écran Google Street View
Maeliss
Maeliss Innocenti Journaliste

Un homme de 51 ans, salarié de l'entreprise Le Nouy fenêtres et fermetures, se retrouve au chômage pour défaut de masque. Sa direction lui a notifié son licenciement le 11 juin par lettre recommandée, précisant qu'en date du 28 mai le quinquagénaire a été vu à son "poste de travail dans l’entreprise sans (son) masque et n’ayant aucun masque près de lui à disposition"

"Vous n’étiez pas protégé et étiez susceptible de mettre en danger la santé des autres collaborateurs", précise la direction dans le courrier, que Le Télégramme a pu consulter.

Le salarié en question, cariste au sein de l'entreprise, assure ne pas avoir manqué à son obligation de sécurité. "J’étais à l’extérieur des bâtiments, il n’y avait personne à moins de 150m de moi. Il faisait chaud. J’ai enlevé mon masque pour respirer un peu. Je souffre d’asthme. D’ailleurs, j’avais été en arrêt de travail pour cette raison du 16 mars au 24 mai", a-t-il expliqué au Télégramme.

Sylvain Muller, directeur de l'entreprise Le Nouy, a contesté cette version. "Je l'ai vu dans l'entreprise sans masque. "

À lire aussi
Un parapentiste a disparu depuis plusieurs jours dans les Pyrénées (illustration). faits divers
Pyrénées : une cagnotte pour retrouver un parapentiste disparu depuis plusieurs jours

Le syndicat FO, qui juge ce licenciement "scandaleux", a apporté son soutien au salarié, qui saisira prochainement le conseil des Prud'hommes.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Faits divers Finistère Coronavirus France
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants