1 min de lecture Île-de-France

Fêtes clandestines en Île-de-France : une dizaine d'interpellations et du matériel saisi

Deux fêtes clandestines ont eu lieu samedi 20 février au soir : l'une à Paris et l'autre à Orly. Chacune d'entre elles comptait une centaine de participants.

Des personnes rassemblées lors d'une fête (illustration).
Des personnes rassemblées lors d'une fête (illustration). Crédit : Unsplash/@axville
Léa Stassinet
Léa Stassinet
et AFP

La fête est finie. C'est ce qu'est venue dire la police à la centaine de participants réunie dans deux fêtes clandestines organisées à Paris et à Orly samedi 21 février au soir. La fête parisienne, qui s'est déroulée aux abords du périphérique, a été interrompue par la police vers 1h20, les fonctionnaires étant avertis de la présence de piétons sur le périphérique parisien, près de la porte d'Auteuil, a-t-on appris de source policière. 

Durant l'intervention de la police, cinq personnes, soupçonnées d'être les organisateurs, ont été interpellées et du matériel sono a été saisi. Selon le parquet de Paris, ces cinq personnes ont été placées en garde à vue pour "mise en danger de la vie d'autrui, organisation de manifestation sur la voie publique non déclarée et de dégradations". Les investigations ont été confiées au commissariat du XVIIe arrondissement de la capitale.

C'est sur un stade d'Orly, dans le Val-de-Marne, que la centaine d'autres fêtards avait élu domicile. Les policiers qui se sont rendus sur place ont essuyé des jets de projectiles à leur arrivée, indique la préfecture de police qui fait état d'un policier blessé. Cinq personnes ont été interpellées, dont trois organisateurs, tandis que 59 ont été verbalisées, a-t-on ajouté de même source. Le parquet de Créteil a précisé de son côté que cinq personnes avaient été placées en garde à vue pour "travail dissimulé".

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Île-de-France Fête Faits divers
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants