1 min de lecture Faits divers

Féminicide : un gendarme soupçonné d'avoir tué sa compagne avec une arme à feu

Un gendarme est soupçonné d'avoir tué sa compagne de 45 ans avec une arme à feu dans la caserne de gendarmerie de Bailleul (Nord). Il a ensuite tenté de mettre fin à ses jours, il est grièvement blessé.

Le gendarme aurait tué sa femme avec une arme de la brigade.
Le gendarme aurait tué sa femme avec une arme de la brigade. Crédit : MYCHELE DANIAU / AFP
Chloé
Chloé Richard-Le Bris et AFP

Jeudi 16 juillet, au soir, un gendarme est soupçonné d'avoir tué sa compagne de 45 ans avec une arme à feu dans la caserne de gendarmerie de Bailleul, dans le département du Nord, avant de retourner l'arme contre lui.

Le gendarme de 40 ans "est très grièvement blessé", a indiqué une source policière, affirmant que ce drame s'était passé "sur fond de séparation". Même chose près de Caen, où un pompier de 46 ans est également soupçonné d'avoir tué sa compagne de 38 ans, le même jour jeudi 16 juillet.

Si les enquêtes confirment qu'ils sont les auteurs, ces affaires pourraient porter à au moins 39 le nombre de féminicides présumés depuis le début de l'année, selon un décompte de l'AFP. En 2019, l'AFP a recensé au moins 126 cas de femmes tuées par leur compagnon ou ex, soit une femme tous les trois jours en moyenne.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Faits divers Violences conjugales Gendarmerie
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants