1. Accueil
  2. Actu
  3. Justice et faits divers
  4. Féminicide de Mérignac : pourquoi des policiers sont-ils convoqués en conseil de discipline ?
1 min de lecture

Féminicide de Mérignac : pourquoi des policiers sont-ils convoqués en conseil de discipline ?

Le 4 mai 2021, Chehinaz était tuée par son compagnon en pleine rue. Six policiers sont convoqués en conseil de discipline ce mardi, ils devront s'expliquer concernant les nombreux dysfonctionnements dans cette affaire.

Une femme déposant des fleurs devant la maison où a été tuée Chahinez, à Mérignac.
Une femme déposant des fleurs devant la maison où a été tuée Chahinez, à Mérignac.
Crédit : MEHDI FEDOUACH / AFP
Féminicide de Mérignac : pourquoi des policiers sont-ils convoqués en conseil de discipline ?
00:01:28
Guillaume Chieze - édité par Nicolas Barreiro

Huit mois jour pour jour après le féminicide très violent de Chahinez Daoud, à Mérignac, six policiers vont comparaitre ce mardi 4 janvier devant des conseils de discipline. Le 4 mai 2021, cette mère de famille avait été brûlée vive en pleine rue par son mari, alors qu'elle était en train de se séparer de lui et qu'elle avait déjà déposé plainte pour des violences un mois et demi auparavant.

Il y a eu plusieurs dysfonctionnements dans cette affaire, c'est là dessus que les policiers vont devoir s'expliquer. La procédure aurait pu se solder par une simple sanction comme le préconisait l'IGPN mais le directeur général de la police nationale a décidé que les six fonctionnaires mis en cause devaient passer devant un conseil de discipline. Tous, du plus bas échelon jusqu'au plus haut niveau du département, sont soupçonnés d'être impliqués de façon directe ou indirecte dans les dysfonctionnements qui ont conduit au meurtre de Chahinez. 

Un commandant de police, par exemple, aurait mal évalué la gravité de la situation de la jeune femme. Une autre n'aurait pas mis en œuvre tous les moyens nécessaires pour retrouver Mounir Boutaa, son meurtrier. Les conseils de discipline proposeront ensuite des sanctions pouvant aller du simple avertissement jusqu'à la révocation.

Dans ce dossier, un policier a déjà été lourdement sanctionné. C'est lui qui avait recueilli la plainte de Chahinez. Plainte, qui a ensuite été mal transmise au parquet. Cet homme a été radié pour un an des effectifs de la police nationale après avoir été lui même condamné justement pour violences conjugales.

La rédaction vous recommande
À lire aussi

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/

Bienvenue sur RTL

Ne manquez rien de l'actualité en activant les notifications sur votre navigateur

Cliquez sur “Autoriser” pour poursuivre votre navigation en recevant des notifications. Vous recevrez ponctuellement sous forme de notifciation des actualités RTL. Pour vous désabonner, modifier vos préférences, rendez-vous à tout moment dans le centre de notification de votre équipement.