1 min de lecture Rennes

Fausse alerte à la bombe en gare de Rennes : l'auteur avait peur de rater son train

Un homme a appelé la SNCF pour une alerte à la bombe sous un pont près de la gare de Rennes. L'individu a été interpellé et placé en garde à vue.

La gare de Rennes (illustration)
La gare de Rennes (illustration) Crédit : Damien MEYER / AFP
William Vuillez
William Vuillez
Journaliste RTL

L'auteur de l'appel avait peur de rater son train. La SNCF a reçu un appel téléphonique dimanche 31 mars au matin, les informant de la soi-disant présence d'une "bombe sous le pont Saint-Hélier à Rennes, qui surplombe les voies ferrées à quelques centaines de mètres de la gare.

Après deux heures d'interruption du trafic et un périmètre bouclé par les force de l'ordre, l'alerte a été levée. Aucun colis suspect n'a été retrouvé, précise le quotidien Ouest France qui rapporte les faits.

"Il s’agissait d’un homme qui devait prendre le train ce matin vers Paris et qui avait peur de le manquer", explique la préfecture de Rennes. L'homme en question a été interpellé à la gare et placé en garde à vue. Il risque jusqu'à deux ans d’emprisonnement et 30.000 euros d'amende. 

Au total, le trafic ferroviaire a été interrompu durant deux heures, neuf TGV ont été impactés, dont deux immobilisés en gare de Rennes.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Rennes Bombe Gare
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants