1 min de lecture Faits divers

Rennes : il lance une fausse alerte à la bombe pour ne pas voir ses parents

Un vol Lyon-Rennes opéré par Easyjet a dû rebrousser chemin après une alerte à la bombe... en fait lancée par un étudiant qui ne souhaitait pas que ses parents, à bord de l'appareil, le rejoignent.

Des avions EasyJet à l'aéroport Roissy Charles-de-Gaulle, Paris (archives).
Des avions EasyJet à l'aéroport Roissy Charles-de-Gaulle, Paris (archives). Crédit : Crédit ALEXANDER KLEIN / AFP
Patrice Gabard et Salomé De Vera

Un vol détourné, un trafic aérien interrompu pendant près d'une quarantaine de minutes : tout ça pour une histoire de famille. Un étudiant rennais comparaîtra en mai devant le tribunal correctionnel pour avoir lancé une fausse alerte à la bombe sur un vol Lyon-Rennes de la compagnie EasyJet le vendredi 18 janvier, obligeant l'avion à faire demi-tour.

Transportant 150 passagers, l’appareil avait rebroussé chemin en vol après un appel téléphonique anonyme faisant état de la présence d'une bombe à bord de l'appareil. Tous les passagers ont été débarqués et fouillés. Le vol ayant été annulé, ils ont dû attendre un autre avion en provenance de Londres.

"L'auteur des faits a été identifié. Il s'agit d'un étudiant rennais âgé de 23 ans, qui ne souhaitait pas que ses parents, qui avaient pris place à bord de cet avion, le rejoignent à Rennes", a indiqué le procureur de la République de Rennes dans un communiqué, ajoutant que l'intéressé reconnaissait les faits.

"À l'issue de sa garde à vue, il a été déféré au parquet de Rennes, et s'est vu remettre une convocation à comparaître devant le tribunal correctionnel à l'audience du 21 mai prochain, pour répondre de ces faits qualifiés de communication de fausses nouvelles compromettant la sécurité d'un aéronef en vol", ajoute le parquet. 

Jusqu'à cinq ans de prison

À lire aussi
Carte Valence faits divers
Valence : un mort et un blessé dans l'explosion d'un appartement

L'étudiant risque jusqu'à cinq ans de prison et 75.000 euros d'amende. Il doit également régulièrement se présenter au commissariat de Rennes et ne peut entrer dans un aéroport jusqu'à son jugement.

Le jeune homme "ne paraît pas atteint de trouble d'ordre psychologique, et est totalement inconnu des services de police. La motivation de son acte n'est d'aucune manière en lien avec une quelconque action terroriste", précise le parquet. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Faits divers Rennes Justice
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7796297270
Rennes : il lance une fausse alerte à la bombe pour ne pas voir ses parents
Rennes : il lance une fausse alerte à la bombe pour ne pas voir ses parents
Un vol Lyon-Rennes opéré par Easyjet a dû rebrousser chemin après une alerte à la bombe... en fait lancée par un étudiant qui ne souhaitait pas que ses parents, à bord de l'appareil, le rejoignent.
https://www.rtl.fr/actu/justice-faits-divers/rennes-il-lance-une-fausse-alerte-a-la-bombe-pour-ne-pas-voir-ses-parents-7796297270
2019-01-21 21:18:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/NZwinIPQ18x_QwL_Fh_xOQ/330v220-2/online/image/2014/1224/7776006917_easyjet.jpg