1. Accueil
  2. Actu
  3. Justice et faits divers
  4. ENQUÊTE RTL - Affaire Agnel : les avocats de la victime fustigent les rumeurs "écœurantes"
3 min de lecture

ENQUÊTE RTL - Affaire Agnel : les avocats de la victime fustigent les rumeurs "écœurantes"

Près de deux mois après la mise en examen du nageur Yannick Agnel pour viol et d'agression sexuelle sur la fille de son ex-entraîneur Lionel Horter, les avocats de la plaignante dénoncent les remises en cause de sa version des faits.

Yannick Agnel lors du 200m nage libre, le 7 août à Rio.
Yannick Agnel lors du 200m nage libre, le 7 août à Rio.
Crédit : GABRIEL BOUYS / AFP
La victime de Yannick Agnel sort du silence
00:03:57
La victime de Yannick Agnel sort du silence
00:03:57
Yannick Olland - édité par Nicolas Barreiro

Le 10 décembre dernier, Yannick Agnel était mis en examen pour viol et agression sexuelle sur mineure de moins de 15 ans. Des faits qui remontent à 2016 lorsqu’il était membre du Mulhouse Olympique Natation. La fille de Lionel Horter, son entraineur, avait 13 ans. Deux mois après le début de l’affaire Yannick Agnel, les avocats de la victime prennent la parole sur RTL, pour dénoncer les rumeurs qui mettent en doute sa version.  

La victime, dont le traumatisme persiste, a choisi de partir pour plusieurs mois à l’étranger pour se protéger et essayer de se reconstruire, d'après ses avocats. Selon eux, porter plainte a été une épreuve pour la jeune fille. Pendant des années elle n’avait pas réalisé ce qu’elle avait subi. La prise de conscience a eu lieu de manière brutale fin 2020. Son corps l’a lâchée, nous raconte Me Isabelle Rollet, son avocate. 

"Il y a d'abord une décompensation physique, avec une perte de poids assez conséquente", explique l'avocate, qui précise que la jeune femme a continué à nager malgré sa condition. "Puis, lorsque le corps achève de vous lâcher, c'est au tour de l'esprit de le faire et elle va simplement s'ouvrir à ses parents en leur disant de manière très sobre, et finalement très creuse, 'il s'est passé quelque chose avec Yannick'", poursuit-elle.

Les parents ont joué un rôle crucial

Elle ne dira rien de plus ce jour-là. C’est une psychiatre qui réussira à lui faire mettre des mots sur ce qu’elle a subi, toujours selon le récit de ses conseils. Elle mettra encore plusieurs semaines avant de se décider à tout dire à ses parents, un point crucial pour la nageuse. Jusque là, ils ne se doutaient absolument de rien. 

À lire aussi

"C'est un champion qui au-delà de ça a été accueilli dans la famille et y a vécu", rappelle Me Isabelle Rollet avant de poursuivre "c'est donc beaucoup plus difficile pour elle parce que, forcément, lorsque vous venez dire à vos parents +voilà ce qui est arrivé sous votre propre toit alors que vous l'avez accueilli comme étant mon grand-frère+, c'est dévastateur".

Un statut de victime remis en cause ?

Aujourd’hui, la fille de Lionel Horter a le sentiment que son statut de victime est remis en cause. Non pas par la justice, mais par des rumeurs, et par des articles de presse qui sous-entendent que la famille Horter savait depuis longtemps ce qu'il s’était passé avec Yannick Agnel et que cela aurait pu servir pour faire pression sur le nageur dans le cadre d’un litige financier avec le club. 

Son avocat la dit "dévastée", qu’on puisse imaginer une seule seconde qu’elle ait menti. "Aujourd'hui elle doit en plus assumer ces ragots extrêmement malveillants qui mettent en cause sa famille", fustige son avocate. "Au-delà de l'injustice, c'est écœurant. Je mesure mes termes et je le dis très volontiers à l'attention des gens, très courageux, qui témoignent anonymement, c'est monstrueux", dénonce ainsi Me Isabelle Rollet. 

D’autant plus que d’après ses avocats, la jeune nageuse a été constante et extrêmement précise dans ses déclarations devant le juge et les enquêteurs. Elle a été entendue quatre fois, très longuement. Ce qu’elle attend désormais, selon son deuxième avocat, Me Thomas Wetterer, c’est que Yannick Agnel fasse preuve de sincérité.  

"Pour elle, Yannick Agnel n'a pas encore tout dit", explique-t-il. Selon lui, "il reste des choses à reconnaître dans la sincérité et la matérialité des propos du nageur", mais aussi "sans doute des explications à donner".

L’avocat déplore notamment que Yannick Agnel n’ait pas reconnu les pénétrations dénoncées par la jeune fille dans sa plainte. Des faits contestés par le nageur lors de sa garde à vue. Contacté par RTL, l’avocate de Yannick Agnel nous a indiqué qu’elle ne souhaitait pas réagir à ce stade de la procédure. 

Où en est l'enquête ?

Le champion olympique sera entendu dans les prochaines semaines par le juge d’instruction à Mulhouse. Plusieurs témoins le seront également. 

Aucune confrontation n’est prévue à ce stade. D’une part parce que la fille de Lionel Horter est à l’étranger pour plusieurs mois et d'autre part parce que pour l’instant, elle l’a dit à ses avocats, elle ne se sent pas la force de revoir Yannick Agnel. 

La rédaction vous recommande

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/