1. Accueil
  2. Actu
  3. Justice et faits divers
  4. DOCUMENT RTL - Affaire Maëlys : "Je ne pourrai jamais tourner la page", confie le père de la fillette
1 min de lecture

DOCUMENT RTL - Affaire Maëlys : "Je ne pourrai jamais tourner la page", confie le père de la fillette

Joachim de Araujo, le père de la petite Maëlys, s'est longuement confié au micro de RTL quelques heures après le verdict du procès de Nordahl Lelandais.

Joachim de Araujo, le père de la petite Maëlys, avec un portrait de sa fille
Joachim de Araujo, le père de la petite Maëlys, avec un portrait de sa fille
Crédit : Serge Pueyo - RTL
DOCUMENT RTL - Affaire Maëlys : "Je ne pourrai jamais tourner la page", confie le père de la fillette
00:08:05
Serge Pueyo & Romain Giraud

Quelques heures après le verdict de la cour d'assises de Grenoble, qui a vu Nordahl Lelandais être condamné à la réclusion criminelle à perpétuité pour le meurtre de la petite Maëlys après son enlèvement en août 2017 lors d'un mariage, son père, Joachim de Araujo, s'est confié longuement à RTL. Après la cohue médiatique, il a témoigné de son "très grand soulagement", même s'il ne pourra "jamais tourner la page". 

"Maëlys sera toujours présente quoi qu'il arrive, jusqu'à la fin et j'espère un jour pouvoir la retrouver. Il faut que je sois là pour sa grande soeur, Colleen qui a eu la force d'affronter l'accusé en lui demandant d'avouer. Cela a été une grande preuve de courage et j'en suis fier", a-t-il poursuivi. 

"Ce procès a été très difficile à vivre, c'est quand même un grand soulagement qu'il ne fasse pas appel, cela m'enlève un gros poids (...) Je vais me projeter, même si la souffrance sera toujours présente. Je ne peux pas dire que je vais retrouver le bonheur, je ne reverrai plus la vie comme avant, ça c'est sûr. Je ferai tout pour que ça aille beaucoup mieux, j'ai déjà un gros poids qui est parti", a confié le père de Maëlys. "Continuer de vivre serait une réponse à Nordahl Lelandais. Après tout le mal qu'il nous a fait, on sera là et on se battra", a-t-il ajouté. 

"J'ai quand même encore ce regret que le viol n'a pas été retenu, il n'a pas avoué, ce qui pour nous était une évidence. On n'aura jamais ses aveux sur cette question, je regrette qu'on n'a jamais eu les preuves pour l'inculper pour viol", a regretté Joachim de Araujo. Pourtant, l'avocat général avait bien mentionné qu'il s'agissait d'un "enlèvement" et d'un "viol" comme mobile de Nordahl Lelandais. Ce dernier a en effet toujours maintenu que Maëlys est montée de son plein gré dans son véhicule le soir du drame, pour "voir ses chiens", et qu'il ne l'a jamais agressée sexuellement. 

La rédaction vous recommande

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/

Bienvenue sur RTL

Ne manquez rien de l'actualité en activant les notifications sur votre navigateur

Cliquez sur “Autoriser” pour poursuivre votre navigation en recevant des notifications. Vous recevrez ponctuellement sous forme de notifciation des actualités RTL. Pour vous désabonner, modifier vos préférences, rendez-vous à tout moment dans le centre de notification de votre équipement.