1 min de lecture Faits divers

Deux policiers alcoolisés et drogués gazent un autre policier en pleine rue

Les deux fonctionnaires, affectés à la police aux frontières de Roissy, ont gazé un gardien de la paix qui promenait son chien en pleine rue pour voir ce que "cela faisait".

Un commissariat de police (Illustration).
Un commissariat de police (Illustration). Crédit : JACQUES DEMARTHON / AFP
Micro RTL (illustration)
Guillaume Chieze édité par Maxime Magnier

Jeudi 21 mai au soir, peu après 23 heures, un gardien de la paix affecté en Seine-Saint-Denis promenait son chien à Dammartin-en-Goele (Seine-et-Marne) lorsque deux hommes ont fait irruption et l’ont gazé à deux reprises en utilisant une gazeuse lacrymogène.
 
La victime appelle alors la gendarmerie et leur décrit la scène, ainsi que l’immeuble dans lequel les deux hommes sont allés se réfugier. Il leur précise également que ses agresseurs étaient porteurs de pantalons identiques à ceux utilisés par les forces de l’ordre.
 
Une patrouille de gendarmerie arrive au pied de l’immeuble, remarque un appartement allumé d’où leur parviennent des éclats de voix. Ils interpellent alors les deux occupants. Il s’agit de deux fonctionnaires de police. L’un est adjoint de sécurité, l’autre gardien de la paix. Tous deux sont affectés à la police aux frontières de Roissy. Ils déclarent avoir consommé une bouteille et demie de whisky et fumé un joint de cannabis. L’un a un taux d’alcoolémie de 2g par litre de sang, l’autre un peu moins.
 
Ils reconnaissent avoir eu l'idée de faire usage de leur conteneur lacrymogène police sur la voie publique pour "voir ce que cela fait" et l’avoir utilisé devant chez eux à deux reprises sur la victime avant de prendre la fuite dans le hall de leur immeuble. Lors de la perquisition de l’appartement, les gendarmes ont également découvert un conteneur lacrymogène siglé "Police nationale" de 500ml.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Faits divers Policiers Police
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants