1. Accueil
  2. Actu
  3. Justice et faits divers
  4. Confinement : quatre "faux policiers" contrôlaient des automobilistes pour les voler
1 min de lecture

Confinement : quatre "faux policiers" contrôlaient des automobilistes pour les voler

Quatre personnes prétextaient un contrôle d'attestation de déplacement pour fouiller les voitures et dérober les automobilistes. Ils ont été placés en détention provisoire.

Un contrôle de l'attestation de déplacement dérogatoire dans le cadre du confinement en France le 24 mars à Paris
Un contrôle de l'attestation de déplacement dérogatoire dans le cadre du confinement en France le 24 mars à Paris
Crédit : JOEL SAGET / AFP
Nicolas Scheffer & AFP

Ils prétextaient un contrôle des attestations de déplacement pour voler des automobilistes. Quatre personnes d'origine iranienne ont été interpellées après avoir sévi plusieurs semaines dans la région Île-de-France.

Ce sont trois hommes et une femme d'une trentaine d'années qui ont été interpellés à Noisy-le-Sec et Saint-Denis (Seine-Saint-Denis) avant d'être placés en détention provisoire. Ils seront jugés en comparution immédiate pour "vol en bande organisée"

C'est un chauffeur routier polonais qui a déposé une première plainte le 7 avril. Cartes et insignes visibles, il est arrêté par des hommes qui prétendent être des policiers, un masque cachant leur visage. Après un faux contrôle et une fouille de son véhicule, le routier remarque que 1.500 euros lui manquent.

Un automobiliste sri-lankais a été victime d'un autre vol, de 3.000 euros, via le même mode opératoire. La vidéosurveillance a permis de remonter jusqu'au véhicule des "faux policiers". Ils poursuivaient leurs larcins en ciblant principalement les étrangers qui sont susceptibles d'avoir de l'argent liquide et qui ne parlent pas bien français, a indiqué le policier chargé de l'enquête Nathan Boher.

12.000 euros, des montres et bijoux

À écouter aussi

Les enquêteurs ont découvert 12.000 euros dans le domicile des voleurs présumés, ainsi que des montres de luxe et d'autres bijoux. Un document qui sert de comptabilité indique plus de 40.000 euros certainement dérobés.

Un seul des quatre protagonistes n'a reconnu une partie des faits. Deux d'entre eux sont connus en Belgique, en Suisse et en Allemagne pour des vols. "Une forme de délinquance très mobile", selon le chef de la Sûreté départementale de Seine-et-Marne.

La rédaction vous recommande
À lire aussi

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/

Bienvenue sur RTL

Ne manquez rien de l'actualité en activant les notifications sur votre navigateur

Cliquez sur “Autoriser” pour poursuivre votre navigation en recevant des notifications. Vous recevrez ponctuellement sous forme de notifciation des actualités RTL. Pour vous désabonner, modifier vos préférences, rendez-vous à tout moment dans le centre de notification de votre équipement.