1. Accueil
  2. Actu
  3. Justice et faits divers
  4. Denis Waxin, l'insoupçonnable tueur en série
1 min de lecture

Denis Waxin, l'insoupçonnable tueur en série

PODCAST - Entre 1985 et 1999, Denis Waxin a tué trois enfants et violé une quatrième fillette. Comment a-t-il pu échapper aussi longtemps à la police ?

Denis Waxin sort d'un fourgon cellulaire escorté par des policiers, le 29 mai 2002 au tribunal de Douai
Denis Waxin sort d'un fourgon cellulaire escorté par des policiers, le 29 mai 2002 au tribunal de Douai
Crédit : FRANCOIS LO PRESTI / AFP
L'INTÉGRALE - Denis Waxin, l'insoupçonnable tueur en série
38:49
L'ENQUÊTE - Denis Waxin, l'insoupçonnable tueur en série
15:32
Jean-Alphonse Richard & Marie Bossard

Le 22 novembre 1985, vers 18 heures, Nathalie Hoareau, 7 ans, a été envoyée par sa mère au bureau de tabac et à la boulangerie tout proche. L'enfant vit avec sa mère dans le quartier de Biscottes à Lille. Elle a l'habitude de faire le chemin et connait les commerçants. Ce jour-là, elle est aperçue en train de traverser le carrefour en tenant la main d'un homme et disparaît.

Sa mère, inquiète, appelle rapidement la police. Trois heures plus tard, deux policiers de la Sûreté lilloise inspectent un terrain vague et aperçoivent une forme au sol. Il s'agit du corps de Nathalie. Elle est en partie dénudée, les paquets de cigarettes pour sa mère sont au sol.

Elle est morte depuis peu de temps. Le tueur a essayé de l'étrangler avec un collier de bonbons qu'elle avait autour du cou. Il lui a ensuite assené deux coups de couteau en plein cœur. Une trace de sperme est prélevée, mais est détériorée à cause de la pluie. 

Six mois plus tard, Cathy Monchaux, 9 ans, disparaît sous les fenêtres de son immeuble à Lille. Son corps est retrouvé le lendemain. Les policiers font vite le rapprochement avec le meurtre de Nathalie Hoareau.

Nos invités

À lire aussi

Patrick Jankielewizc, rédacteur en chef au journal La Voix du Nord
Joël Specque, inspecteur à la Sureté Urbaine de Lille, à la Brigade criminelle, directeur d'enquête à l'époque des faits
Eric Maurel, procureur de Saint-Omer en 2004 et Avocat Général lors du procès en appel 
Franck Antson, correspondant RTL à Lille

L'équipe de l'émission vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/