1. Accueil
  2. Actu
  3. Justice et faits divers
  4. Delphine Jubillar : des SMS révèlent qu'elle ne voulait plus de sa "vie de Bidochon"
1 min de lecture

Delphine Jubillar : des SMS révèlent qu'elle ne voulait plus de sa "vie de Bidochon"

VU DANS LA PRESSE - Les mois avant sa disparition, Delphine Jubillar s'était préparée à quitter son mari Cédric auquel elle envoyait souvent des SMS accusateurs.

Delphine Jubillar, portée disparue dans le Tarn depuis le 16 décembre 2020
Delphine Jubillar, portée disparue dans le Tarn depuis le 16 décembre 2020
Crédit : Archives personnelles
Maeliss Innocenti

Les relations tendues entre Delphine et Cédric Jubillar sont au cœur de l'enquête. La mère de famille a disparu depuis bientôt sept mois et son mari, mis en examen pour meurtre et placé en détention, ne change pas de version. Les enquêteurs, qui le suspectent depuis le début, décortiquent tous les échanges que le couple - en instance de divorce - a pu avoir les semaines et les mois avant cette nuit du 16 décembre 2020 où Delphine Jubillar s'est volatilisée.

Selon La Dépêche, qui a pu lire les SMS que Delphine Jubillar a envoyé à son mari, l'infirmière de 33 ans comptait partir et refaire sa vie avec son amant. Elle n'était pas tendre avec lui dans leurs échanges et lui reprochait la platitude de leur vie. "Maison de Bidochon", "voiture de Bidochon", "vie de Bidochon" et "je n’en peux plus de cette vie de Bidochon", lui a-t-elle notamment écrit dans trois SMS successifs.

Au printemps 2020, Delphine Jubillar avait fait la connaissance d'un homme sur un site de rencontres. Il devient son amant. Cédric le découvre et commence à la surveiller. Leur relation se tend chaque mois un peu plus jusqu'à ce qu'elle lui annonce qu'il n'y a "plus de retour en arrière" et qu'elle achète une nouvelle voiture.

Le 15 décembre, la journée avant sa disparition, Delphine Jubillar apprend que son amant aussi va divorcer de sa femme et commence à vraiment planifier une nouvelle vie avec lui. C'est quelques heures après que Cédric appelle la gendarmerie pour signaler sa disparition.

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/