1 min de lecture Environnement

Corse : le cargo échoué doit être "allégé" pour être dégagé

À Bonifacio, en Corse, un cargo s'est échoué, ce dimanche 13 octobre, dans une réserve naturelle. L'opération de dégagement s'annonce "extrêmement délicate".

Un cargo s'est échoué sur les côtes de Bonifacio en Corse
Un cargo s'est échoué sur les côtes de Bonifacio en Corse Crédit : PASCAL POCHARD-CASABIANCA / AFP
Louis Rigaudière et AFP

L'opération sera délicate. Les autorités étudiaient ce lundi 14 octobre, les moyens d'alléger le cargo transportant des bobines d'acier échoué depuis près de 36 heures sur la côte, au cœur de la réserve naturelle de Bonifacio (Corse-du-Sud), afin de le dégager en toute sécurité de cette zone protégée.

L'opération, complexe, ne pourra pas avoir lieu ce lundi, a déjà prévenu la préfecture maritime : des plongeurs démineurs de la Marine nationale ont permis de voir que le Rhodanus était "largement posé sur le fond sur son avant".

"C'est une opération extrêmement délicate, on n'exclut aucun risque", a ajouté Christine Ribbe, porte-parole de la préfecture maritime, précisant qu'il n'y avait pas de pollution sur le site. "C'est un vrai plus, mais on s'attelle à sécuriser au maximum le navire", a-t-elle poursuivi.

La ministre de la Transition écologique et solidaire, chargée des Transports, Élisabeth Borne, le préfet maritime de la Méditerranée Laurent Isnard et la préfète de Corse Josiane Chevalier sont attendus sur le site lundi après-midi.

2.650 tonnes de bobines d'acier transportées

Construit en 1998, le Rhodanus, parti du port italien de Tarente et qui devait rejoindre Port-Saint-Louis-du-Rhône (Bouches-du-Rhône), transporte 2.650 tonnes de bobines d'acier et s'est échoué à proximité des plages de Cala Longa.

À lire aussi
La station de ski de Porté-Puymorens, dans les Pyrénées-Orientales, le 16 novembre 2019. environnement
Neige et réchauffement climatique : quel avenir pour les stations de ski ?

Dimanche 13 octobre vers 03H00, le bateau battant pavillon d'Antigua-et-Barbuda (Antilles), avec à son bord sept membres d'équipage, devait pénétrer dans les Bouches de Bonifacio. "Mais il n'a pas viré à temps et a poursuivi sa route vers la côte, en dépit des appels répétés du Centre opérationnel de surveillance et de sauvetage (Cross) en Corse, du sémaphore de Pertusato et de la station italienne Maddalena pendant près de 50 minutes", avait indiqué dimanche matin la préfecture maritime. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Environnement Corse Cargo
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants