1. Accueil
  2. Actu
  3. Justice et faits divers
  4. Christophe Dettinger, "le boxeur des Gilets jaunes", placé en garde à vue
1 min de lecture

Christophe Dettinger, "le boxeur des Gilets jaunes", placé en garde à vue

Christophe Dettinger, connu pour être "le boxeur des Gilets jaunes", a été interpellé mercredi 8 janvier à Lardy dans l'Essonne. Il est soupçonné d'avoir commis des violences sur sa femme. L'ex-boxeur à été placé en gare-à-vue.

Christophe Dettinger
Christophe Dettinger
Crédit : GEOFFROY VAN DER HASSELT / AFP
Marie Gingault
Marie Gingault

Il avait marqué les manifestations de Gilets jaunes en étant filmé en train de boxer des gendarmes mobiles sur le pont piétonnier Leopold-Sédar-Senghor à Paris, le 5 janvier 2019. Christophe Dettinger a été interpellé à Lardy dans l'Essonne ce mercredi 8 janvier, avant d'être placé en garde-à-vue par les gendarmes de la brigade territoriale, rapporte Le Parisien.

L'ancien employé de mairie est soupçonné d'avoir frappé sa conjointe avec qui il est en instance de divorce. C'est elle, qui a prévenu les forces de l'ordre après une vive altercation avec Christophe Dettinger. Des échanges d'insultes auraient fusés tandis que l'homme venait récupérer ses enfants chez sa compagne. Christophe Dettinger l'aurait alors poussé contre une voiture, sans pour autant que celle-ci ne tombe ou soit blessée.

Dettinger confronté à sa compagne

Et ce n'est pas la première fois que Christophe Dettinger fait usage de la violence. L'homme de 38 ans a été condamné à un an de prison ferme, aménageable en semi-liberté et 18 mois avec sursis ainsi que mise à l'épreuve, après avoir frappé deux gendarmes sur un pont parisien lors de l'acte VIII des Gilets jaunes, le 5 janvier 2019. 

Un acte de violence qu'il avait assumé et regretté. Celui qu'on surnomme "le gitan de Massy" et ancien champion de France des lourds-légers avait déclaré lors de son procès : "C'est mon état d'esprit. Quand je vois quelqu'un de vulnérable se faire taper, j'y vais, je ne peux pas faire autrement. Je ne regarde pas l'uniforme, je regarde l'homme qui fait ça." Une cagnotte Leetchi avait même été ouverte en signe de soutient à l'ex-boxeur, qui est devenu un symbole de la révolte des Gilets jaunes. 

À lire aussi

Christophe Dettinger et sa compagne se feront face ce mercredi après-midi lors d'une confrontation. Leur enfant sera à son tour entendu par les policiers. 

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/