1 min de lecture Justice

Chevaux mutilés et tués : la piste d'un mouvement sectaire étudiée par l'Intérieur

VU DANS LA PRESSE - Après plusieurs morts mystérieuses de chevaux dans différents départements français, le ministère de l'Intérieur se penche sur la piste des mouvements sectaires.

Depuis plusieurs semaines, de nombreux chevaux ont été retrouvés mystérieusement morts
Depuis plusieurs semaines, de nombreux chevaux ont été retrouvés mystérieusement morts Crédit : GUILLAUME SOUVANT / AFP
Venantia
Venantia Petillault

Cette semaine, quatre cas de mutilations de chevaux et un cas de mutilation de veau ont été signalés en Saône-et-Loire, dans le Jura, la Sarthe et les Deux-Sèvres.Avant cela, plus d'une dizaine d'attaques avaient été recensées sur tout le territoire. Le ministère de l'Intérieur étudie la piste d'un éventuel mouvement sectaire.

En effet, la Mission interministérielle de vigilance et de lutte contre les dérives sectaires (Miviludes), a assuré qu'elle apporterait son concours à l'enquête de la gendarmerie nationale, selon les informations du Parisien. "Si à ce jour, aucun élément ne permet d'établir formellement un lien avec un éventuel mouvement sectaire, certains faits rappellent des pratiques liées à des rituels sectaires et notamment dits sataniques", précise le ministère de l'Intérieur.

Depuis plusieurs semaines, de nombreux chevaux ont été retrouvés mystérieusement morts, mutilés sur plusieurs parties de leur corps avec l'oreille droite coupée. En juin, le quotidien régional rapporte également qu'une note du Service central du renseignement territorial (SCRT) de la police s'inquiétait des nombreux signalements concernant les sévices qui visaient les chevaux particulièrement.

Néanmoins, le ministère de l'Intérieur nuançait et rappelait jeudi 27 août : "Les groupuscules satanistes en France n'ont pas fait parler d'eux depuis plusieurs années et semblent attirer moins de jeunes recrues (...) On ne peut cependant ignorer le potentiel violent qui peut se développer au sein de ces groupes restreints et discrets et la Miviludes reste attentive".

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Justice Ministre de l'Intérieur Sectes
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants