1 min de lecture Faits divers

Chauffeur de bus tué à Bayonne : le conducteur a porté le premier coup, d'après la défense

VU DANS LA PRESSE - À la veille du procès contre les agresseurs du chauffeur de bus à Bayonne, l'avocat de la défense a pris la parole et entend contester la version des faits.

Une photo de Véronique Monguillot et Philippe Monguillot lors d'une marche blanche à Bayonne, dans le sud-ouest de la France, le 8 juillet 2020.
Une photo de Véronique Monguillot et Philippe Monguillot lors d'une marche blanche à Bayonne, dans le sud-ouest de la France, le 8 juillet 2020. Crédit : GAIZKA IROZ / AFP
Nicolas Barreiro

"Le chauffeur a asséné un violent coup sur le visage de celui que je défends. [...] C'est mon client qui a été agressé en premier". Cette forte déclaration de l'avocat de la défense ne concorde pas avec le déroulé des faits officiel.

Le dimanche 5 juillet, Philippe Montguillot, chauffeur de bus de 58 ans et père de trois enfants, est violemment agressé à Bayonne. Il aurait, selon le procureur de la République, demandé à deux individus de mettre leur masque à bord du véhicule.

Ces derniers auraient refusé et frappé le chauffeur. Philippe Montguillot se retrouve alors en état de mort cérébrale, avant de décéder après avoir passé cinq jours dans le coma.

"La réalité n'est pas celle qui se dit sur la place publique", assène l'avocat de l'un des deux meurtriers présumés, au micro de France Bleu Pays Basque. Il considère l'acte de son client "inadmissible", mais revient sur l'origine de la rixe.

À lire aussi
Un véhicule de police à Bayonne le 29 octobre 2019 faits divers
Yvelines : un mineur blessé en tentant de forcer un barrage policier

Philippe Montguillot aurait porté le premier coup, un coup de tête en pleine figure du jeune homme de 22 ans. Celui-ci bascule en arrière. C'est après cette première confrontation que les deux hommes jugés pour "homicide volontaire" s'en seraient pris violemment au chauffeur, provoquant son décès.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Faits divers Bayonne Chauffeurs
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants