1 min de lecture Procès

Attentat raté de Notre-Dame: "l'objectif" était de faire le plus de victimes possible, admet l'accusée

Inès Madani a admis devant la cour d'assises, ce jeudi 26 septembre, que "l'objectif" de son attentat manqué à Notre-Dame était de faire un maximum de victimes.

Une cour d'assises (illustration)
Une cour d'assises (illustration) Crédit : PASCAL GUYOT / AFP
Noé Blouin et AFP

Le procès d'Inès Madani, et de sa complice Ornella Gilligmann, pour l'attentat manqué à Notre-Dame en septembre 2016 se poursuit devant la cour d'assises. La jeune femme a admis, ce jeudi 26 septembre, que "l'objectif" de son funeste projet était de faire un maximum de victime. Elle avait tenté de faire exploser une voiture chargée de 6 bonbonnes de gaz.

Interrogée par le président Laurent Raviot, elle a avoué qu'elle avait choisi la nuit du samedi 3 au dimanche 4 septembre en raison de "la fréquentation" du lieu, ajoutant qu'elle n'avait "pas de problème de conscience" au moment des faits.

Au cours de son interrogatoire, Inès Madani a chargé sa complice présumée. Affirmant que c'est Ornella Gilligam qui était à l'origine du projet d'attentat et qui a envoyé la vidéo de revendication à Rachid Kassim, propagandiste du groupe État islamique. "Pour moi, c'était seulement les hommes qui pouvaient revendiquer par vidéo", a-t-elle déclaré pour sa défense. Une version mise en doute à de nombreuses reprises par le magistrat en charge de l'affaire.

Inès Madani a déjà été condamnée, en avril dernier, à huit ans de prison pour avoir incité des candidats au Jihad à rejoindre la Syrie et à commettre des attaques en France et en Belgique, entre mars 2015 et juin 2016. Âgée de 22 ans, elle encourt, dans ce second procès, une peine de prison à perpétuité.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Procès Attentat Notre-Dame de Paris
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants