1 min de lecture Nouvelle-Zélande

Attentat de Christchurch : la justice saisie après un tweet d'une élue de Bretagne

Le président de la région Bretagne a annoncé avoir saisi samedi la justice après un tweet d'une conseillère régionale (ex-FN) évoquant la loi du talion après l'attentat de Christchurch.

Attentat de Christchurch : Le président de la région Bretagne saisit la justice après un tweet d'une élue
Attentat de Christchurch : Le président de la région Bretagne saisit la justice après un tweet d'une élue Crédit : GEOFFROY VAN DER HASSELT / AFP
Martin Planques
Martin Planques et AFP

Loig Chesnais-Girard (PS), président de la région Bretagne a annoncé avoir saisi samedi la justice après un tweet d'une conseillère régionale (ex-FN) évoquant la loi du talion après l'attentat de Christchurch.

"J'ai engagé une procédure pour saisir le procureur de la République, au titre de l'article 40 du code de procédure pénale, pour incitation au meurtre. Les mots ont un sens. Que chacun assume ses responsabilités dans la République", a tweeté le président. L'article 40 du code de procédure pénal oblige tout élu à signaler aux autorités des éléments qui pourraient relever du délit.

"Je dénonce les propos de Madame Blein, élue sur la liste RN, qui sont clairement condamnables par la Loi. Honteux, dangereux et scandaleux !", a-t-il également écrit. Catherine Blein, 73 ans, retraitée de l'agriculture, avait écrit le message "tuerie en new zealand: œil pour œil..." désormais effacé.

À lire aussi
La mosquée al-Nour à Christchurch, visée par un attentat le 15 mars 2019 armes
Attentat de Christchurch : la Nouvelle-Zélande interdit la vente de certains fusils

Quarante-neuf personnes ont été tuées et vingt autres ont été grièvement blessées dans des attaques contre deux mosquées de Christchurch, en Nouvelle-Zélande, par un extrémiste australien, "fasciste autoproclamé". Samedi, dans un communiqué, le groupe Rassemblement National (RN) au Conseil régional de Bretagne a condamné "avec la plus grande fermeté les propos tenus par Catherine Blein sur twitter et tient à rappeler qu'elle a été exclue du Rassemblement National et de notre groupe politique au mois de mai 2017".

Elle siège "en tant que non inscrite au sein de l'assemblée régionale et ses propos sont de sa seule responsabilité", a ajouté le RN. En 2017, elle avait été suspendue du parti présidé par Marine Le Pen pour avoir tenu des propos homophobes et islamophobes sur les réseaux sociaux.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Nouvelle-Zélande Islamophobie Terrorisme
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7797224688
Attentat de Christchurch : la justice saisie après un tweet d'une élue de Bretagne
Attentat de Christchurch : la justice saisie après un tweet d'une élue de Bretagne
Le président de la région Bretagne a annoncé avoir saisi samedi la justice après un tweet d'une conseillère régionale (ex-FN) évoquant la loi du talion après l'attentat de Christchurch.
https://www.rtl.fr/actu/justice-faits-divers/attentat-de-christchurch-la-justice-saisie-apres-un-tweet-d-une-elue-de-bretagne-7797224688
2019-03-16 20:40:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/4n55693P0027aoICdi1Ziw/330v220-2/online/image/2019/0316/7797224689_000-q495q.jpg