1. Accueil
  2. Actu
  3. Justice et faits divers
  4. Attaque à la préfécture de Paris : l'évaluation des personnels en question ?
1 min de lecture

Attaque à la préfécture de Paris : l'évaluation des personnels en question ?

Des enquêtes internes pourraient être déclenchées dans les prochains jours au sein de la préfecture de police de Paris, après l'attaque qui a fait quatre victimes jeudi 3 octobre.

La préfecture de police de Paris, le jour de l'attaque qui a fait 4 morts, le 3 octobre 2019
La préfecture de police de Paris, le jour de l'attaque qui a fait 4 morts, le 3 octobre 2019
Crédit : Bertrand GUAY / AFP
Attaque à la préfecture de police de Paris : la sécurité remise en question ?
01:22
Attaque à la préfecture de police de Paris : la sécurité remise en question ?
01:22
Jean-Alphonse Richard - édité par Quentin Marchal

Après 48 heures d'enquête, le profil du tueur de la préfecture de police de Paris n'est plus du tout le même. L'enquête se concentre désormais sur le fait de savoir comment il est passé sous les radars de cette institution ultra-sensible

Des enquêtes internes pourraient être déclenchées dans les prochains jours. L'inspection générale de l'administration va sans doute être saisie pour faire l'état des lieux de la sécurité au sein de la préfecture de police de Paris et plus précisément à la direction du renseignement. Le but est de savoir s'il y a eu des faiblesses lors d'éventuels contrôles.

L'assaillant Mickaël H. était entré avec un couteau en céramique, non détectable des portiques, mais il était accrédité. Dans ces cas-là, les contrôles sont quasi-inexistants. Une autre enquête interne, qui concerne aussi le dossier judiciaire, est de savoir si cet informaticien converti à l'islam présentait des signes de radicalisation.

Toute une série de témoignages va être passée au crible. Il y a notamment en cours de vérification le fait qu'il aurait refusé de saluer des femmes ou encore qu'il se serait réjoui de l'attentat contre Charlie Hebdo. S'il est avéré que ces signaux n'ont jamais été détectés, cela poserait de nombreuses questions sur l'évaluation des personnels travaillant dans les services policiers les plus sensibles.

La rédaction vous recommande
À écouter aussi

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/