1 min de lecture Justice

Attaque de à la mosquée de Bayonne : le suspect meurt en prison

L'octogénaire suspecté d'avoir blessé deux personnes dans une attaque en octobre 2019 contre la mosquée de Bayonne, est mort le 26 février, "après une brusque détérioration de son état de santé".

Claude Sinke, le suspect de l'attaque de la mosquée de Bayonne, à gauche, accompagne de son avocat, au poste de police.
Claude Sinke, le suspect de l'attaque de la mosquée de Bayonne, à gauche, accompagne de son avocat, au poste de police. Crédit : Gaizka Iroz / AFP
benoit
Benoît Collet et AFP

Claude Sinké,  84 ans, incarcéré au centre pénitentiaire de Mont-de-Marsan dans l'attente de son procès pour l'attaque contre la mosquée de Bayonne au cours de laquelle deux fidèles avaient été blessés, est mort le 26 février suite à "une brusque détérioration de son état de santé", a annoncé le procureur de Mont-de-Marsan.

Une autopsie de l'octogénaire doit être réalisée pour préciser les circonstances de son décès. Il avait été placé en détention provisoire suite à sa mise en examen pour "tentative d'assassinat", "violences", et "destruction de bien par un moyen dangereux", en raison de la race ou de la religion".

En octobre 2019, l'ancien candidat FN avait tenté de mettre le feu à la mosquée de Bayonne en versant de l'essence sur la porte d'entrée du lieu de culte. L'homme était connu pour tenir régulièrement des propos xénophobes et racistes, et comme très haineux à l'égard des musulmans français.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Justice Attentat Islamophobie
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants