1 min de lecture Faits divers

Alain Duhamel : "Une semaine de grève, c'est un peu trop"

Alain Duhamel pointe du doigt les désinvoltures de certains responsables syndicaux, qui minimisent la métamorphose sociale engendrée par cette mobilisation contre la réforme ferroviaire.

micro generique La semaine politique d'Alain Duhamel Alain Duhamel
>
SNCF : "Une semaine de grève, c'est un peu trop" Crédit Image : Damien Rigondeaud | Crédit Média : RTL | Date : La page de l'émission
La Semaine Politique - Duhamel
Alain Duhamel Journaliste RTL

Les responsables syndicaux concernés par la grève à la SNCF minimisent l'impact social de leur mouvement de protestation contre la réforme ferroviaire, qui entamera mardi sa 7ème journée. 

Néanmoins, un dispositif spécial a été mis en place, par la direction de la SNCF, pour assurer l'acheminement des candidats au baccalauréat.

Quant aux véritables motifs de la grève, la direction de la CGT a voulu lancer un mouvement avant que le texte sur la réforme ferroviaire n'arrive mardi à l'Assemblée Nationale, dans le but de faciliter les amendements qui iront dans ses sens. Ensuite, il s'agit d'une bataille d'influence des syndicats contestateurs qui ont perdu régulièrement aux élections professionnelles à la SNCF depuis 15 ans. 

>
Alain Duhamel : "Une semaine de grève, c'est un peu trop" Crédit Média : RTL | Durée : | Date :
RTL vous recommande
Lire la suite
Faits divers Société Actu
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants