1 min de lecture Justice

Affaire Théo : les images de sa violente interpellation par les policiers

Le 2 février 2017, un jeune homme avait été gravement blessé par une matraque au cours de son interpellation par des policiers d'Aulnay-sous-Bois.

Une marche blanche a eu lieu pour Théo, après son interpellation par quatre policiers à Aulnay-sous-Bois
Une marche blanche a eu lieu pour Théo, après son interpellation par quatre policiers à Aulnay-sous-Bois Crédit : FRANCOIS GUILLOT / AFP
studio-rtl
La rédaction numérique de RTL

Le 2 février 2017, la violente interpellation de Théo, un jeune habitant d'Aulnay-sous-Bois (Seine-Saint-Denis) avait suscité l'émotion mais aussi de nombreuses interrogations. Grièvement blessé dans la zone rectale après un contrôle d'identité qui a dégénéré, le jeune homme avait dénoncé "un acte de torture" et déposé plainte pour "viol".

Les images de vidéosurveillance de la ville, révélées par Europe 1, permettent d'en savoir plus sur la nature des faits. Dans la vidéo, les quatre fonctionnaires de la brigade spécialisée de terrain (BST) d’Aulnay, qui ont porté les coups à Théo, semblent être dépassés par la situation.

Le jeune homme se débat puis s'effondre après avoir subi un coup de bâton télescopique. Son pantalon est baissé, son caleçon transpercé par la matraque. Un geste "très bref, extrêmement rapide, comme une estocade", décrivent nos confrères.

À lire aussi
Une pancarte réclame la justice pour Maëlys alors que la reconstitution de la nuit du drame se déroule le 24 septembre 2018 Nordahl Lelandais
Maëlys : Nordahl Lelandais a changé son récit de la nuit du drame

"Il baisse mon pantalon et il enfonce la matraque dans mes fesses", avait dans un premier temps expliqué Théo en évoquant le policier qui l'a immobilisé. Confronté à la vidéo, le jeune homme avait modifié sa version un mois plus tard, expliquait Le Parisien, relatant que le pantalon trop large était mal attaché et qu'il a glissé tout seul.

L’élément intentionnel "pas établi"

Autre question déterminante : la matraque a-t-elle été enfoncée volontairement dans les fesses ? Théo a toujours expliqué que l'acte avait été commis volontairement par le policier. Deux formateurs de la police, spécialistes en maniement du bâton télescopique de défense, expliquent, selon Europe 1, que l'action semble "proportionnelle" et "justifiée". Les enquêteurs estiment que "l’élément intentionnel pouvant caractériser le viol (n’est) pas établi".

Trois des quatre policiers mis en cause dans l'affaire Théo ont été réintégrés et le quatrième mis en examen pour viol. Une expertise médicale doit avoir lieu prochainement sur le jeune homme pour évaluer ses séquelles. Si le viol est retenu, le procès pourrait avoir lieu aux Assises.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Justice Aulnay-sous-bois Faits divers
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7792023594
Affaire Théo : les images de sa violente interpellation par les policiers
Affaire Théo : les images de sa violente interpellation par les policiers
Le 2 février 2017, un jeune homme avait été gravement blessé par une matraque au cours de son interpellation par des policiers d'Aulnay-sous-Bois.
https://www.rtl.fr/actu/justice-faits-divers/affaire-theo-les-images-de-sa-violente-interpellation-par-les-policiers-7792023594
2018-01-29 11:54:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/DYL7pPCljzVnQ4SFL5okPg/330v220-2/online/image/2017/0206/7787104041_une-marche-blanche-a-eu-lieu-pour-theo-apres-son-interpellation-par-quatre-policiers-a-aulnay-sous-bois.jpg