1 min de lecture Malaisie

Affaire Mia : pour Rémy Daillet-Wiedemann, les ravisseurs sont "des héros"

VU DANS LA PRESSE - Rémy Daillet-Wiedemann, ancien président du MoDem en Haute-Garonne, "aurait joué un rôle dans l'organisation de l'enlèvement" de la petite Mia. Un mandat d'arrêt international a été émis à son encontre.

Rémy Daillet-Wiedemann
Rémy Daillet-Wiedemann Crédit : Chaine YouTube Rémy Daillet-Wiedemann
cassandre
Cassandre Jeannin Journaliste

Soupçonné d'avoir influencé les ravisseurs de la petite Mia et d'avoir aidé à financer l'enlèvement, et alors qu'un mandat d'arrêt international a été émis à son encontre, Rémy Daillet-Wiedemann a témoigné à la télévision ce mardi 20 avril. L'ancien président du MoDem en Haute-Garonne, exclu en 2010, serait réfugié en Malaisie.

"Ce sont des héros parce qu'ils (les ravisseurs, ndlr) mettent terme à une infraction, ils rétablissent le droit et ils répondent à une demande pressante de la part d'une maman", a affirmé le "gourou" sur BFMTV. Je les félicite et on fera tout ce qu'il faut pour les libérer de cette détention totalement scandaleuse", a-t-il poursuivi.

"C'est le cas désormais classique d'une justice qui dérape et qu'il parle d'enlèvement là où il n'y a pas une restitution d'enfant à la maman qui le demande, qui réclame son enfant à corps et à cri, qui supplie qu'on lui rende son enfant. Et qui manifestement devrait avoir conservé son enfant et à qui on l'a enlevé", déplore Rémy Daillet-Wiedemann.

Qu'ils m'arrêtent (...) je pourrai de là fomenter la contre-révolution nécessaire dans ce pays

Rémy Daillet-Wiedemann.
Partager la citation

"Ils ne m'arrêteront pas en Malaisie car c'est un pays de liberté. On n'arrête pas les gens comme ça, les gens sont énormément respectés. Qu'ils m'arrêtent, qu'ils me mettent à Fleury-Mérogis, j'écrirai mon livre, ce sera l'occasion, les gens cesseront de dire que je suis du système, que je suis planqué, ils verront que je suis en première ligne et je pourrai de là fomenter la contre-révolution nécessaire dans ce pays", a-t-il conclu. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Malaisie Disparition Justice
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants